PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Séquestration et violence sur un proche de Moustapha Cissé LO: 2 gardes du corps du député Abdou Lahad Seck cuisinés

Une semaine seulement après la réconciliation ente Abdou Lahat Seck Sadaga et Moustapha Cissé Lo, leurs proches ont déterré la hache de guerre en se crêpant le chignon. En effet un partisan de Moustapha Cissé Lo du nom de Modou Fall Kalla, a porté plainte contre deux gardes du corps de Sadaga pour séquestration, violences, coups et blessures. Les deux mis en cause ont été auditionnés hier par les gendarmes de Touba. La victime accuse le député Abdou Lahat Seck d’avoir commandité son agression. Mais celui-ci dément les allégations portées contre lui et parle d’une bataille rangée entre ses partisans et Modou Kalla.



Séquestration et violence sur un proche de Moustapha Cissé LO: 2 gardes du corps du député Abdou Lahad Seck cuisinés
Ce n'est pas demain la veille que vont cesser les querelles de positionnement dans les rangs de l'Alliance Pour la République (APR) de Touba. A peine réconciliés par le président Macky Sall (lors de sa dernière visite dans la ville sainte), les députés Moustapha Cissé LO et Abdou Lahat Seck se déchirent par militants interposés. En effet, un partisan de Moustapha Cissé Lo du nom de Modou Fall a saisi hier la gendarmerie d'une plainte contre les gardes du corps du député Abdou Lahat Seck pour séquestration, torture, coups et blessures volontaires. Les présumés mis en cause se nomment Oumar KA et Moustapha alias "Mbeur" (lutteur). Ils sont été auditionnés par les pandores. La victime indique que ses bourreaux l'ont neutralisé à l'aide d'une bombe à gaz asphyxiant devant le siège de la Fondation "Servir le Sénégal" avant de l'assommer et de l'embarquer à bord d'un 4X4 appartenant au député Abdou Lahat Seck. 


Conduit à la sortie de la ville, il a été roué de coups de poings et de gourdins par ses kidnappeurs. Lorsqu'il a repris ses esprits, Modou Fall Kalla a entendu un de ses agresseurs parler au téléphone en disant "Honorable, la mission est accomplie". Sa surprise devient plus grande quand, dit-il dans "l'As", le parlementaire a débarqué sur les lieux". "Dès son arrivée, le député a dit à ses gardes qu'il ne devait pas agir de la sorte", précise le partisan de Moustapha Cissé LO. Selon Khadre Sylla, porte-parole de la Convergences des Jeunesses Républicaines (COJER) de Touba, le député Abdou Lahat Seck n'est mêlé ni de près ni de loin dans l'affaire. 
"


 


Vendredi 4 Décembre 2015 - 09:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter