Serigne Fallou Kandé-Mbacké : «Moustapha Cissé Lô parle pour ne dire que des sottises»

Les propos de Moustapha Cissé Lô soutenant qu’il n’y avait pas de démocratie au sein de l’Alliance pour la république (Apr) continuent de soulever le tollé chez certains de ses camarades de parti. En effet, après la sortie des Matamois, c’est le tour de ceux de Mbacké d’où il est originaire.



Serigne Fallou Kandé-Mbacké : «Moustapha Cissé Lô parle pour ne dire que des sottises»
Moustapha Cissé Lô doit remuer sept fois sa langue avant de parler, c’est ce que semble dire Serigne Fallou Kandé qui fustigeait le comportement du député : «A vrai dire, Moustapha Cissé Lô parle pour ne dire que des sottises. Il doit arrêter ses dérives et respecter les gens», a déclaré le responsable de l’Alliance pour la république (Apr) à Mbacké. 
 
Très remonté contre son  frère de parti et ses sorties, M Kandé  lance : «Il doit savoir qu’il est une personnalité dans ce pays et véritablement arrêter de verser dans des menaces et autres révélations fracassantes. S’il dit que Cheikh Kanté a pleuré devant lui pour pouvoir être nommé au poste de directeur général du Port autonome de Dakar ou encore que toutes les décisions ne proviennent que du côté du Président Macky Sall, c’est raconter des contre-vérités».
 
A l’image de Mody Sy, le responsable Matamois qui avait mis en garde contre les agissements reprochés au deuxième vice-président de l’Assemblée nationale, Serigne Fallou déclare à nos confrères de Libération : «Dans sa récente sortie, il a totalement manqué de respect à tout le monde et surtout à de dignes petits-fils de Serigne Touba. Il est juste un politicien qui ne maitrise rien du domaine spirituel. Alors qu’il arrête d’attaquer des marabouts qui ont comme seul tort des Mbacké-Mbacké. Car, en réalité, il ne travaille pas pour le Président Macky Sall alors que notre objectif est d’être majoritaires dans cette partie du Sénégal où l’électorat est important».
 
Alioune Ndiaye, un autre responsable «apériste» est sur la même longueur d’onde et réclame des mesures disciplinaires contre «El Pistolero» : «des mesures disciplinaires doivent être prises contre un homme qui n’a que l’insulte à la bouche au point de faire fuir de potentiels militants qui sont prêts à rejoindre nos rangs».
 
 

Ousmane Demba Kane

Mardi 8 Septembre 2015 - 15:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter