Serigne Mbacké Ndiaye: « Renvoyer ou pas, nous allons infliger au président Sall une cinglante défaite aux élections locales »



Serigne Mbacké Ndiaye: « Renvoyer ou pas, nous allons infliger au président Sall une cinglante défaite aux élections locales »

La décision est tombée en conseil des ministres tenue exceptionnellement hier. Au titre des textes législatifs et réglementaires, le conseil a adopté : « Le projet de loi prorogeant le mandat des conseillers régionaux, des conseillers municipaux et des conseillers ruraux élus le 29 mars 2009 », « le projet de loi portant code général des collectivités locales », « le projet de décret fixant la date du prochain scrutin pour les élections départementales et municipales ».

Les libéraux sont noirs de colère. Tout au moins le membre du comité directeur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), Serigne Mbacké Ndiaye qui se dit irrité par le fait que le président Sall est pris la décision de façon unilatéral de reporter les locales et de prolonger les mandats des élus locaux.

« Nous constatons que c’est un engagement qui n’a pas encore été respecté par le président Sall. Malheureusement, c’est à lui que les sénégalais ont confié les destinées du pays et il a décidé unilatéralement décidé dans la mesure où il n’a pas pris les dispositions idoines pour avoir une discussion franche et sincère avec la classe politique sénégalaise y compris l’opposition. Il a pris la mesure unilatérale de reporter les élections locales et de prolonger par voix de conséquence le mandat des élus locaux. Nous ne pouvons que constater et dire que renvoyer ou ne pas renvoyer pour nous, le problème reste le même. Nous avons pris toutes les dispositions pour lui infliger une cinglante défaite aux prochaines élections » sur les ondes de la Rfm.


Mercredi 4 Décembre 2013 - 13:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter