Serigne Mbacké Ndiaye : "Un candidat a recruté 200 anciens militaires et un colonel à la retraite"

Serigne Mbacké Ndiaye met les violentes manifestations à Dakar et dans le reste du pays sous le bonnet d’un candidat à la Présidentielle. Le porte-parole du Président de la République accuse, sans le nommer, un des adversaires de Wade qui aurait recruté "200 anciens militaires armés et un colonel à la retraite".



Serigne Mbacké Ndiaye : "Un candidat a recruté 200 anciens militaires et un colonel à la retraite"
"C’est l’un d’entre eux (les candidats à la Présidentielle, Ndlr) qui a recruté des anciens militaires armés", déclare le porte-parole du Président de la République qui tenait ce lundi une conférence de presse dans les murs du Palais présidentiel. Sans le nommer, Serigne Mbacké Ndiaye présente le candidat qui serait l’instigateur des manifestations à Dakar et dans les autres parties du pays comme « un assoiffé de pouvoir prêt à tout ». Il a même affirmé avoir entendu dans une radio de Dakar un manifestant dire : "Nous avons des armes et nous les sortirons le moment venu".

Sans vouloir, dit-il, entrer dans les détails de l’enquête en cours, Serigne Mbacké Ndiaye indique toutefois que des personnes ont été identifiées dont "un colonel à la retraite". "Nous connaissons le recruteur et le lieu où l’argent est payé", a-t-il ajouté.

Il a par ailleurs salué l’ "appel au calme" lancé par Tivaouane mais a, quand même, minimisé l’ampleur des manifestations. Selon le porte-parole du chef de l’Etat, "sur 500 collectivités locales, seules 10 manifestent".
Ben ABASS (APPEL)

APPEL

Lundi 20 Février 2012 - 15:50




1.Posté par Bob le 20/02/2012 17:51
C'est un effronte. Le seul parti au Senegal qui ai jamais eu une milice c'est celui de Wade le PDS. Nous connaissons les "calots bleus" et ce dont ils sont capable. Si ce qu'il avance est vrai pourquoi ne peut pas denoncer le candidat troubleur, et ceci dans l'interet de la nation. S. M. Ndiaye doit reconnaitre que son mentor n'est et ne peut en aucune maniere etre candidat a ces elections. Vouloir imposer sa candidature equivaut a semer le trouble dans le pays. Wade et sa mafia doivent DEGAGER.

2.Posté par Patriote Africain le 20/02/2012 18:44
Wade a la hantise des 20 de Diouf son prédécesseur et des 20 ans de Senghor le Premier Président du Sénégal. C'est son rêve quotidien et il trouve toujours un moyen d'en parler ''Le PS a fait 40 ans au pouvoir et le PDS doit lui aussi le faire'' C'est cela son traumatisme et il est prêt à tout pour faire 230 ans au pouvoir.

Les morts cachés et les cadavres à enterrer continueront à s’empiler, pourvu que ses 20 ans soient. Et si Wade ne quitte pas le pouvoir au plus tôt, le continent constituera à les déplorer et à exprimer ses regrets à l'instar de l'Europe, de l'Amérique et de l'Asie

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter