Serigne Mbacké Ndiaye: "Wade n’a jamais donné des instructions au juge sur les chantiers de Thiès"

Le porte-parole du président de la République, Serigne Mbacké Ndiaye a affirmé ce vendredi que le chef de l’Etat n’a jamais donné des instructions au juge dans l’affaire des chantiers de Thiès. Il s’exprimait lors d’une conférence de presse qui a eu pour cadre Le palais de la République.



Serigne Mbacké Ndiaye: "Wade n’a jamais donné des instructions au juge sur les chantiers de Thiès"
Il a expliqué que le président de la République s’adressait au parquet quand il a évoqué sa décision d’arrêter les poursuites contre l’ancien Premier ministre, lors de son séjour à Thiès, chez le guide religieux de la famille Ndiéguène. « Le ministre de la Justice a le devoir de demander au procureur d’arrêter des poursuites. Le procureur dépend du ministre de la justice qui est membre du gouvernement. La position du parquet n’a rien à voir avec celle du juge d’instruction », a souligné le porte-parole de Wade.

Pour Serigne Mbacké Ndiaye, les propos tenus par Wade à Thiès visaient uniquement le parquet. « Ce n’est pas le procureur qui juge. Le procureur est l’avocat du peuple », a-t-il précisé, déplorant la sortie de l’ancien Premier ministre Idrissa Seck qui a jugé la sortie de Wade « très grave pour l’indépendance de la Justice ». « ça prouve que la justice n’est pas indépendante », s’est indigné le maire de Thiès qui a croupi en prison pendant 6 mois dans ce dossier avant de bénéficier d’un non-lieu.

Selon Serigne Mbacké Ndiaye, le gouvernement a eu le courage d’abandonner les poursuites quand « il a su que les accusations ne sont pas fondées ». « Après avoir bouclé son enquête sur le dossier, le juge a donné au parquet les résultats. Quand le procureur s’est rendu compte que les soupçons ne sont pas établies, le président a demandé au parquet d’abandonner les poursuites » a laissé entendre M.Ndiaye.

Serigne Mbacké Ndiaye a réaffirmé que « l’indépendance de la justice est une réalité au Sénégal ». « Idrissa Seck sait bien ce qui lui a permis de sortir de prison. Beaucoup de dossiers sont passés entre les mains des juges. Les décisions n’ont pas toujours été favorables au pouvoir. La justice de notre pays est indépendante », a dit M. Ndiaye.

ISSA NDIAYE

Issa NDIAYE

Samedi 11 Février 2012 - 08:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter