Serigne Mbacké Ndiaye porte parole des sportifs auprès de Macky Sall



Serigne Mbacké Ndiaye porte parole des sportifs auprès de Macky Sall
« Excellence Monsieur le président de la République veuillez prendre en compte et finaliser
-l’achat de 34 bus pour les clubs de la L1 et L2 et une 4×4 pour le Directeur Technique National.
-La mobilisation de 2 milliards au profit de la mutuelle des lutteurs.
Ces actes salutaires seraient une contribution à la politique d’emploi des jeunes d’autant plus que vous leur avez promis cinq cent mille emplois ».Ce sont là les suggestions de l’ancien ministre conseiller chargé des affaires sportives, de la communication et porte parole de la présidence de la république sous Wade.

Dans une lettre ouverte adressée au président Macky Sall, Serigne Mbacké Ndiaye rappelle que « le président Abdoulaye Wade avait accordée à la Fédération Sénégalaise de Football en 2011 à cette occasion, le chef de l’Etat avait remis à la ligue professionnelle une enveloppe de soixante(60) millions de FCFA pour lui permettre de terminer sa saison en beauté. C’était la veille de sa finale. En plus et c’est le sens de ce rappel le président Wade avait pris la décision d’offrir à la fédération sénégalaise de football trente quatre(34) bus pour régler définitivement le problème de nos équipes L1 et L2 prenant en compte la J.A et l’ASC HLM mais aussi les deux(2)promus. Le Directeur Technique National devait lui recevoir une 4×4. Le sage de la présidence qui avait reçu les instructions nécessaires avait demandé et obtenu un bon de commande à cet effet. Entre temps, la deuxième alternance intervint ».

En plus du football « le président Wade avait décidé d’aider les lutteurs à disposer d’une mutuelle et leur avait accordé une subvention de 2 milliards. Le bureau de l’association des lutteurs en activité dirigé par Meïssa Diaw dit Boy Kaïré, Khadim Gadiaga et la consultante Mme Touré avaient travaillé avec les techniciens du ministère des finances et ficelé le dossier. Un siège et un guichet avaient été ouverts ».

Et avec espoir, Serigne Mbacké Ndiaye termine son texte par, « si je me suis permis de relancer ces dossiers c’est parce que les retombées seront importantes pour la jeunesse surtout sportive de notre pays n’est-ce pas là la voie du développement ou YONNU YOKKUTE? ».



Lundi 13 Août 2012 - 14:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter