Serigne Mbacké Ndiaye sur la gestion du Fesman : « Aucun collaborateur de Me Wade ne réagira tant que … »

L’Affaire de la gestion du 3ème Festival Mondial des Arts Nègres (Fesman) continue d’occuper l’actualité. Pour Serigne Mbacké Ndiaye, porte-parole de Me Wade, « c’est le Président Abdoulaye Wade qui avait demandé l’audit du Festival. Depuis lors, l’Inspection Générale d’Etat (IGE) est à pied d’œuvre ». Il déclare qu’aucun collaborateur de Me Wade ne réagira.



Serigne Mbacké Ndiaye sur la gestion du Fesman : « Aucun collaborateur de Me Wade ne réagira tant que … »
« Pour l’instant, à notre connaissance, le rapport préliminaire n’est pas prêt et n’a pas été notifié aux gestionnaires de droit et de fait des deniers publics pour qu’ils puissent répondre », précise M. Ndiaye dans un communiqué dont une copie a été transmise à Pressafrik.com.
Plus loin, il ajoute : « Il est donc clair que tous les chiffres publiés n’engagent que leurs auteurs ».

« Dans un tel contexte, aucun collaborateur du Président Abdoulaye Wade ne réagira tant que les rapports ne leur seront pas notifiés, ce qui n’est pas le cas », indique le porte-parole de Me Abdoulaye Wade. Donc, « d’ici là, toute élucubration n’est que propos malveillants »



Vendredi 1 Juin 2012 - 12:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter