Serigne Mbaye Thiam : «Il n’y avait aucune raison d’entamer cette grève…»

Serigne Mbaye Thiam est d’avis que les enseignants n’avaient aucune raison d’entamer leur grève. C’est ce qu’il a fait savoir dans un entretien accordé à nos confrères du quotidien «Enquête».



Serigne Mbaye Thiam : «Il n’y avait aucune raison d’entamer cette grève…»
«Mon avis est qu’il n’y avait d’abord aucune raison d’entamer cette grève dans la mesure où le dialogue n’avait jamais été rompu entre les syndicats et le gouvernement et que le protocole d’accord du 17 février 2014 faisait l’objet d’un suivi régulier». C’est propos sont de Serigne Mbaye Thiam qui revenait sur la grève des enseignants.

Selon le ministre de l’Education nationale, le fait que les négociations soient toujours en cours et que beaucoup des revendications des enseignants étaient satisfaites ou en cours de satisfaction, doit inciter ces derniers à arrêter leur grève. «Il est constaté des avancées notoires sur l’ensemble des questions, même pour la validation des années de volontariat, de vacation et de contractualisation, la loi 2015-08 du 13 avril complétant 2015 a été votée et promulguée, la commission chargée de proposer des solutions viables sur la problématique de la formation diplômante des titulaires de diplômes spéciaux rendra ses conclusions le 15 mai prochain», a-t-il déclaré.
 
Selon lui, ces efforts qui ont été consentis devraient déboucher su une seule conclusion : «Tous les dossiers en souffrance au niveau de la Fonction publique ont été traités et des actes dûment signés sont disponibles dans le site du ministère en charge de la Fonction publique. Il s’y ajoute que le ministère des Finances s’est engagé à payer les rappels d’intégration entre le 29 mai et le 31 juillet, etc. Donc la poursuite de la grève ne se justifie pas»
 

Ousmane Demba Kane

Mardi 21 Avril 2015 - 10:27




1.Posté par Kalz le 21/04/2015 11:18
Cela est connu et compris par tout sénéfgalais qui a une mémoire pour réfléchir, certains dirigeants syndicaux en l'occurrence DAME M'BODJ du CUSEMS et MAMADOU LAMINE DIANTE du GRAND CADRE sont des relais du combat politique d'ABDOULAYE WADE, afin que ce dernier arrive à ses supputations de déstabiliser le Sénégal et de rendre ingérable ce pays, à travers des mouvements sociaux gonflés à bloc par le PDS qui se camoufle derrière ses dirigeants syndicaux du parti Démocratique Sénégal.

Pour rappel, Abdoulaye WADE avait prédis une fois défait du pouvoir, que le Sénégal devenait ingouvernable, c'est vrai, parce que, lui-même avait placé partout des bombes fragmentaires à retardement dans le milieu syndical du Sénégal.

Si certains dirigeants comme Dianté, Dame M'bodj et compagnies ont une voie posée dans le pays, c'est dû à WADE, qui est leur géniteur dans la vie publique sénégalaise, et WADE a formaté ceux-ci à sa guise pour les manipuler, et que ces derniers manipulent les chèvres soient-disant enseignants qui les obéissent à l'aveuglette sans discernement intellectuel.

Alors, WADE et ses lieutenants, qu'il a placé dans les mouvements syndicaux du pays, continuent la bataille politique sur le terrain syndical. Les sénégalais devront se révolter de cette situation, parce que, les seuls perdant se sont nous citoyens sénégalais qui payons nos impôts à l’État du Sénégal, et que ces impôts sont reversés à ces enseignants qui refusent pour des motifs politiques de servir loyalement le pays et de former entant que républicains les futurs dirigeants de ce pays.

Vous enseignants- chèvres poursuivant des mots d'ordre sans discernement intellectuel, à suivre, la stratégie de Dianté et de Dame Mbodj pour servir Abdoulaye WADE et le PDS au détriment de la patrie et du développement de notre pays, pour un Sénégal meilleur, où le pouvoir d'achat est rehaussé par les politiques de développement du gouvernement, incombant toutes les familles sénégalaises. J'invite ces enseignants à jeter un regard par derrière et de constater si les fils et les filles de ceux qui vous envoient au charbon pour faire le sale boulot à leur place, si leurs enfants vivent présentement au Sénégal et y déroulent leur cursus scolaire et universitaire, NON.

La presse vient de vous apprendre de l'arrivée aujourd'hui des filles de Karim WADE à la terre natal de leur grand père, cela veut dire que vos gréves et vos refus délibérés d'enseigner les fils et les filles des autres citoyens sénégalais, ne touchent pas à la carrière et à la réussite des enfants de ces dirigeants politiques dont vous avez fait allégeance pour porter leur combat politique en se camouflant sous la couverture des syndicalistes

Vous n’êtes pas des Républicains, le Ministre de l’Éducation a raison de faire des retenues sur vos salaires, parce que, vous ne méritez pas le global de votre solde, vous serez payés que pour le travail accompli.

Alors, si vous restez chez vous et sur les plateaux de télévisions et des radios à vilipender le gouvernement qui est votre employeur, au lieu d'aller travailleur pour enseigner les enfants des citoyens sénégalais qui versent les impôts pour que l’État du Sénégal paie votre solde à la fin du mois, dites-nous que voulez- vous, du vol, c'est à dire être payé sans accomplir son devoir de travailleur, c'est de l’enrichissement illicite, du vol; de l'usurpation et d’accaparement des biens et de la richesse publics.

Allez travailler, alors vous serez payé correctement, et, si vous vous adonnez à des actes de sabotages pour faire reculer davantage le Sénégal, ceci constitue des actes anti-républicain et de citoyenneté, donc ne méritant pas de salaire.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter