Serigne Mboup Ccbm et le Scandale du projet des Magasins de Référence



Serigne Mboup Ccbm et le Scandale du projet des Magasins de Référence
L'affaire des Magasins de référence s'est aussi invitée dans le rapport de la Cour des comptes. En effet, dans le cadre du projet Magasins de référence (Maref), " le projet n'a pas respecté les termes du protocole d'accord signés avec l'Etat et les conventions signées avec les promoteurs".
.
Pour la Cour des comptes, un laxisme a été noté de la part du Fpe dans la mise en place des mécanismes suivis. En effet, un décaissement intégral des fonds a été effectué avant la mise en place effective des boutiques. Pour Ccbm, « seule 175 boutiques sont effectives en 2011, soit 1, 05 milliards de F Cfa comme apport de l'Etat ; ce qui fait ressortir un écart de 1, 039 milliards reçus par la Ccbm et jusque non encore justifié», d'après les vérificateurs.

Aussi, la cour demande  à Ccbm le remboursement du crédit consenti. Dans la foulée, la Cour des comptes a aussi demandé l'ouverture d'enquête judiciaire sur les financements accordés à Mec Gaindé fatma, Mec Taxi, Mec Xel Dalna et aux sociétés Crest Global Sa et Global Touba propriété d'El Hadji Falilou Mbacké informe le journal «La Libération».


Mercredi 27 Août 2014 - 12:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter