Serigne Mountakha Mbacké bloqué devant la Mosquée de Touba: Macky Sall dans tous ses états

C’est un fait malencontreux qui s’est produit hier à la grande Mosquée de Touba avec le blocage devant la Mosquée de Serigne Mountakha Bassirou Mbacké par les forces de l’ordre. Informé des faits, le Chef de l’Etat Macky Sall s’est mis dans tous ses états. Et, après avoir exprimé de vive voix sa désolation, il s’est rendu au domicile du chef religieux, juste après la prière du vendredi avec toute sa délégation pour présenter ses excuses.



Serigne Mountakha Mbacké bloqué devant la Mosquée de Touba: Macky Sall dans tous ses états
Le guide spirituel était venu comme à son habitude honorer la prière du vendredi. A sa grande surprise le chef religieux est tombé sur les forces qui étaient en faction devant la Grande Mosquée. Très intransigeant ils  ont refusé l’accès du chef religieux de fouler le sol  de la grande mosquée.  Des faits qui ont mis le Président Sall dans une colère noire nous apprend le journal Enquête, qui renseigne c’est les forces de l’ordre ont agit suite à des instructions du gouverneur du Palais Moussa Fall.

En dépit des bons offices des autres chefs religieux qui sont tombés sur les faits et de l’intervention du chef de cabinet adjoint du Président de la République Pape Samba Diop, qui a même versé des larmes devant cette situation, les forces de l’ordre sont restés inflexibles et intraitables et ont répondu par un niet catégorique.  

Un couac  qui a nécessité la visite juste après la prière du vendredi de Macky Sall au domicile de Serigne Mountakha Bassirou Mbacké  pour lui présenter ses excuses, des excuses bien accueillies par ce dernier et qui a même souhaité que cet événement soit définitivement clos.   

Khadim FALL

Samedi 28 Novembre 2015 - 09:02




1.Posté par moussa niang le 29/11/2015 09:12 (depuis mobile)
Presi khagne na daffa dioum mai les politik sien donna wara hamm touba deukou serigne touba li serigne saliou wakhane nane si bayi khél loudoul dîner amou sik yakhe amou sik déffar touba dou deukou politik

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter