Sermon de l’Imam de la Grande mosquée : la collectivité Leboue charge l’Imam Samb

Le sermon de l’Imam de la Grande mosquée de Dakar a créé une série de réactions. Les dignitaires Leboue qui ont critique l’Imam Alioune Moussa Samb, ont présenté leurs excuses, dans un texte intitulé : « la collectivité Leboue déplore le dévouement récurrent de la mission de la Grande Mosquée ».



« La collectivité Leboue présente  ses excuses à toute la Oumma islamique, pour  cette échappée dont ce n’était ni le lieu (la grande mosquée), ni le jour, et qui aura davantage été source de discorde que de concorde nationale », regrette le conseil supérieur des grands dignitaires de la collectivité Leboue. L’imam Samb a demandé samedi dernier 18 juillet au chef de l’Etat Macky Sall de mener à son terme son actuel mandat à la tête du pays, à l’occasion du sermon qu’il a prononcé lors de la prière de la Korité. « Nous les électeurs, nous avons voté pour que vous fassiez sept ans à la tête du pays.  Nous vous demandons d’aller au terme de votre mandat, il faut faire les sept ans car c’est ce que demande le peuple, même si nous comprenons ce qui vous a poussé à vouloir le ramener à cinq ans », déclare l’Imam Samb.

Le Conseil supérieur des Grands Dignitaires de la Collectivité Leboue  « instruit » à charge. Se fondant sur la sourate « As-Saf » « il n’est pas de la vocation d’un croyant d’inciter son prochain à dévaloriser la parole donnée ou à se dédire », informe le journal « Enquête ».


Lundi 20 Juillet 2015 - 09:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter