Session de formation des forces de sécurité : la Sécurité des journalistes tient à cœur l’ONU

Les journalistes sont essentiels dans une démocratie en marche, d’où la nécessité pour que les forces de l’ordre assurent leur sécurité pour qu’ils fassent bien leur travail, a assuré ce lundi, le Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme, Andréa Ori



Session de formation des forces de sécurité : la Sécurité des journalistes tient à cœur l’ONU
«Les forces de sécurité doivent être plus conscientes du rôle des journalistes et des défenseurs des droits de l’homme dans une démocratie et de leur propre fonction pour assurer un climat de sécurité nécessaire afin de garantir la liberté d’expression, la liberté de la presse et les droits de l’homme en général», a assuré ce lundi le Haut-commissaire de Nations Unies aux droits de l’Homme qui assistait à l’ouverture de la formation des forces de sécurité.

« La liberté d’expression, la sécurité des journalistes et défenseurs des droits des femmes» qui était le thème de cette cession de formation a permis à M. Ori de faire savoir aux forces de l’ordre que garantir la sécurité des journaliste équivaut «à la consolidation de la paix, de la gouvernance démocratique, et du développement durable».

 Cette rencontre à permis de conscientiser forces de sécurité, journalistes et organismes de la société civile sur la nécessité de collaborer afin de lutter contre l’impunité », a souligné l’envoyé des Nations Unies qui rappelle qu’«elle intervient dans le cadre de la mise en œuvre par le HCDH et l’UNESCO du Plan d’action des Nations unies sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité».

Ousmane Demba Kane

Lundi 20 Mars 2017 - 21:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter