Session de formation sur l’exhortation apostolique « Evangelii Gaudium », à Poponguine

La Direction diocésaine des œuvres organise du 14 au 16 mars 2014, à Poponguine, une session de formation sur l’exhortation apostolique du Pape François, « Evangeli Gaudium » (La joie de l’Evangile), au centre Kisito. Elle sera animée par la théologienne, Sœur Caroline Mbengue, Fille du Saint de Marie.



Session de formation sur l’exhortation apostolique « Evangelii Gaudium », à Poponguine
Le thème de cette session s’articule autour de deux points : lire et comprendre l’exhortation du Pape François sur l’annonce de l’Evangile et les enjeux pour le chrétien d’aujourd’hui. La rencontre de formation est ouverte à tout baptisé désireux de prendre un temps de formation, d’étude et de réflexion ; aux membres des Mouvements, Associations et Groupes d’Apostolat et aux  jeunes comme les adultes.
 
Voici les modalités de participation:
 
Hébergement :  Il y a possibilité de loger en chambre individuelle à l’Accueil des Filles du Saint Cœur de Marie (Poponguine). La nuitée est à 3 000 FCFA. Pour cela, téléphoner directement au 77 376 54 97 – 33 957 71 05, ou encore s’inscrire à la Centrale des Œuvres.
 
Participation financière :  Le coût de la session (repas et formation) est pris en charge par la Direction des Œuvres. Il est demandé à chacun d’assurer son transport. Pour ceux qui viendraient de Dakar, un bus sera disponible au prix de 2 500 F/Personne. Départ de la Centrale des Œuvres, le vendredi 14 mars à 18 h précises.
 
Prendre avec soi : 
  • L’Exhortation Apostolique Evangelii Gaudium. Les participants à la session pourront l’acquérir à 1 000 F l’exemplaire (édition Sénégal)
  • Drap – Couverture – Effets de toilette
 
Pour s’inscrire :
  • Appeler au 33 823 53 63
  • ou écrire à centrale@arc.sn
  • ou encore s’adresser aux prêtres de votre paroisse.
 
La Direction des Œuvres encourage à "mettre à profit le temps de Carême, temps favorable, pour se former, découvrir et prier".
 

Sedicom

Vendredi 21 Février 2014 - 14:55


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter