Seydi Gassama : «L’Etat est responsable de ce qui est arrivé à Rebeuss»

Seydi Gassama accuse l’Etat d’être responsable du soulèvement des pensionnaires de Rebeuss. Le président d’Amnesty international section Sénégal est d’avis que les autorités n’ayant rien fait pour lutter contre les longues détentions et les conditions exécrables dans lesquelles ils sont, les prisonniers ont tenté le tout pour le tout.



«Il nous incombe tous d’appeler au calme notamment si les détenus peuvent nous entendre, et d’éviter que le mouvement se poursuive et qu’il y ait d’autres blessés, et probablement d’autres décès », a déclaré Seydi Gassama qui se prononçait sur la situation à Rebeuss, avec la mutinerie des prisonniers qui a déjà fait un mort et 41 blessés.

Seydi Gassama qui assistait à la réunion du conseil d’administration régional d’Amnesty international qui se tient à Dakar aujourd’hui et demain à Dakar, est d’avis que ce soulèvement des pensionnaires de la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Rebeuss est à imputer à l’Etat qui n’a pas su prendre les dispositions nécessaires pour mettre les prisonniers dans de bonnes conditions. Et ce, malgré la sonnette d’alarme tirée par ceux qui se sont déjà penchés sur la question.

M. Gassama affirme par ailleurs que «depuis 10 ans, on a laissé Rebeuss se dégrader continuellement, se surpeupler». En plus de ce surpeuplement, Mr Gassama indexe d’autres causes car, fait-il savoir, les longues détentions sont monnaies courantes dans ce lieu de détention. 

Ousmane Demba Kane

Mercredi 21 Septembre 2016 - 13:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter