Seydi Gassama : «Une immunité ne pourra pas sauver Yaya Jammeh»

Aucune immunité ne devrait pouvoir sauver Yaya Jammeh. C’est ce que déclare Seydi Gassama, le Président d’Amnesty international Sénégal. Car, selon lui, même si le nouveau pouvoir l’avait décidé, il serait difficile pour l’ancien dirigeant gambien d’échapper à une plainte déposée par une de ses probables victimes.



Seydi Gassama : «Une immunité ne pourra pas sauver Yaya Jammeh»
 «On parle d’une déclaration qui lui aurait accordée l’immunité. Fort heureusement le gouvernement gambien ne reconnait pas cette déclaration et le Sénégal a dit que ce n’est pas une déclaration de la Cedeao », a indiqué Seydi Gassama, le Président de Amnesty International Sénégal qui se prononçait au micro de la Sud fm, sur les rumeurs d’une immunité dont bénéficierait Yaya Jammeh.

D’ailleurs, déclare-t-il, même si cette immunité lui avait été accordée, elle ne pourrait pas le sauver de poursuites : «Pour les crimes de droit international, il ne peut avoir d’immunité, et même si la Gambie lui accorde cette immunité, ça n’empêcherait pas les victimes de déposer des plaintes dans d’autres pays et d’inquiéter Jammeh».

S’agissant des biens qu’aurait dérobés l’ex homme fort de Kanilaï, M. Gassama martèle qu’ : «il appartient au nouveau gouvernement gambien de faire l’inventaire et d’engager des poursuites judiciaires pour récupérer ces ressources » car, fait-il remarquer, il existe plusieurs voies pour récupérer lesdites ressources.

Ousmane Demba Kane

Lundi 23 Janvier 2017 - 14:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter