Seydou Diouf (SG PPC) recadre Abdoul Mbaye : «Pour diriger le Sénégal, il faut avoir un vécu politique»

Le secrétaire général du parti pour le progrès et la citoyenneté (Ppc) s’insurge suite à la sortie de l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye par ailleurs président du parti Alliance pour la Citoyenneté et le travail (ACT) qui a eu à traiter les hommes politiques traditionnels de moins que rien. Seydou Diouf invite l’ancien PM à éviter les postures manichéennes systémiques car pour diriger le pays il faut avoir un vécu politique.



Seydou Diouf (SG PPC) recadre Abdoul Mbaye : «Pour diriger le Sénégal, il faut avoir un vécu politique»
Le secrétaire général du PCC a tenu à recadrer Abdoul Mbaye. Selon Seydou Diouf par ailleurs  conseiller du Président Macky Sall l’ancien PM     « N’a pas le droit d’insulter les hommes politiques car en disant que les hommes politiques traditionnels sont des moins que rien, et qu’il s’estime lui être un anti système,  de quel système parle Abdou Mbaye. Seydou Diouf appelle ce dernier à  savoir raison gardé en invitant les postures manichéennes, parce que les hommes politiques ont un fond qu’il faut respecter», déclare M. Diouf qui était l’invité de l’émission Grand Jury sur la Rfm.
 
L’expert en décentralisation dit ne pas accepter  qu’un homme politique  qui ambitionne de diriger le Sénégal n’est pas de vécu politique, « Moi je n’accepte pas qu’un homme politique qui ambitionne de diriger le pays ne puisse avoir un vécu politique, parce que la fonction de président de la République est une fonction éminemment politique, une fonction aux confluents des enjeux et des intérêts parfois divergents, car le président de la République est le dépositaire de la solennité nationale », a affirmé Seydou  Diouf.
 
Selon l’expert en décentralisation le Haut conseil des collectivités territoriales est une bonne institution « Le Haut conseil des collectivités territoriales va participer au renforcement des pouvoirs des collectivités. En plus ça permettre d’entendre la voix des élus locaux, améliorer les politiques publiques, faire avancer le processus de décentralisation » a soutenu Mr Diouf.
 
 

Khadim FALL

Dimanche 21 Août 2016 - 14:06




1.Posté par g le 21/08/2016 15:06
encore un vendu. tout sénégalais jouissant de tous ses droits civiques, choisi par le peuple souverain peut diriger le pays.
tu ferais mieux de te taire

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter