Seydou Guèye : « Macky Sall a déjà fait sa déclaration de patrimoine »

Comme le prévoit l’article 37 de la Constitution sénégalaise, le nouveau Président de la République, Macky Sall, a déjà fait sa déclaration de patrimoine, selon le secrétaire général du gouvernement, Seydou Guèye mercredi. Mais le seul problème qui persiste, est que le peuple sénégalais ignore complètement le contenu de cette déclaration ni les biens du premier magistrat de la République avant son accession au trône.



Seydou Guèye : « Macky Sall a déjà fait sa déclaration de patrimoine »

« La déclaration de patrimoine, c’est une question d’étique. Je peux même vous dire que le président de la République l’a déjà faite », a déclaré M. Guèye, indiquant que « Macky Sall n’est pas obligé de venir à un lieu public pour dire aux Sénégalais que j’ai tant (de biens) ou tant », selon l’Agence de presse sénégalaise (APS). Mais le Sénégalais lambda qui est l’une des sentinelles de la gestion de son pays, ignore pour l’instant si la transparence dans ce domaine est effective.  

M. Guèye intervenait au cours d’un point de presse du Directoire de l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir) organisé mercredi au siège du parti dirigé par le chef de l’Etat, Macky Sall.

« L’acte de déclaration est un document qui comporte un message particulier. Ce que nous en savons, on fait une déclaration de patrimoine qu’on va comparer à la sortie conformément à l’article 37 qui indique le délai, les procédures par lesquelles et l’autorité devant laquelle cette déclaration doit être faite », a expliqué M. Guèye devant les journalistes.

Selon lui, le débat sur le caractère public ou pas de la déclaration de patrimoine du président Macky Sall est un « non évènement ».

« C’est vrai qu’il y a un tollé autour de ce débat de la même manière que des voix s’étaient élevées pour dire que Macky (Sall) doit démissionner de son poste de maire de Fatick et il l’avait fait dans les délais requis », a rappelé Seydou Guèye, par ailleurs porte parole de l’APR.

Au cours de leur rencontre avec la presse, les responsables du directoire de l’APR ont salué ce qu’ils ont appelé « des actes de rupture très forts » du nouveau pouvoir.

« Du point de vue de l’éthique, des méthodes de gouvernance et du respect des engagements pris lors de la campagne électorale, les nouvelles autorités méritent d’être félicitées », a souligné le porte-parole de l’APR.

« Dans sa méthode, Macky Sall a choisi la sobriété et l’efficacité (…) c’est autant d’actes pour restituer à la République et à l’Etat leur véritable rôle par une gestion vertueuse, sans fanfare, orientée vers des résultats au service des populations », a estimé M. Guèye, cité par l’APS.

Pour l’heure, certains restent catégoriques la publication de cette déclaration. Dans la même logique, Madame le ministre de la Justice, Aminata Touré avait déclaré dans l’une des publications de Pressafrik.com que les ministres devaient suivre le pas en publiant toutes les informations sur leurs patrimoines. Et ce, avant la prise de fonction. Mais tous les observateurs bien avertis restent toujours sur leur faim. 




Jeudi 26 Avril 2012 - 01:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter