«Si je vois un candidat au meilleur profil que le mien, je me rangerai… », Souleymane Ndéné Ndiaye



Après le front de lutte contre le président Macky Sall qui regroupe Idrissa Seck, Oumar Sarr, Pape Diop, Abdoulaye Baldé, Mamadou Diop Decroix, Djibo KA, Cheikh Bamba Dieye, Souleymane Ndéné Ndiaye se signale. L’ancien Premier ministre sous Wade d’indiquer qu’«il faut s’unir pour aller à cette élection présidentielle ». Ce, d’autant plus que développe l’ancien responsable du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), «les élections de Wade et de Macky Sall démontrent à suffisance que pour y arriver, il faut s’unir autour d’une candidature ». «Je n’ai pas pour fixation de me présenter…Si j’ai un meilleur profil, un meilleur programme que le mien, eh bien, je me rangerai derrière le candidat », campe par ailleurs Souleymane Ndéné Ndiaye qui se dit « être sur une trajectoire ».


A ce propos, affirme-t-il : «Si demain, je suis convié à une rencontre des ténors, je suis prêt à y participer… ». Ce dernier réagissait ainsi sur la rencontre d’hier chez Mamadou Diop Decroix. Ce, en marge d’une conférence sur l’Ethique en politique qu’il animait ce matin à l’IAM (Institut Africain de Management). Occasion que l’ancien Premier ministre n’a pas ratée pour «regarder de près ce qui se passe au PDS ». Selon lui, «on peut dire que Me Wade ne veut le pouvoir que pour lui. Et qu’à son âge, il tient encore à rester jusqu’à 2017 parce qu’il se dit qu’au PDS personne n’est capable de le remplacer,… ».


«Cela ne me regarde pas. Ils n’ont qu’à s’entre-tuer, s’entre-déchirer, s’invectiver, j’ai quitté ce parti, je n’ai plus rien à voir dans son fonctionnement », telle est la réponse de Souleymane Ndéné Ndiaye à la question relative à la pétition lancée par Modou Diagne Fada pour la restructuration du PDS.  


Jeudi 21 Mai 2015 - 18:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter