«Si le Ps croit au Pse la logique voudrait que… » : Moussa Baldé.

Les universitaires de l’Alliance pour la république (Apr) se sont invités au débat sur les différents sujets qui alimentent l’actualité politique. Par la voix de leur coordonnateur, Moussa Baldé, les «têtes pleines» du parti présidentiel ont donné leur avis sur le candidat de Benno bokk yaakar (Bby), les sorties des socialistes, entre autres.



«Si le Ps croit au Pse la logique voudrait que… » : Moussa Baldé.
 «Si le Parti socialiste croit au Pse, alors le candidat naturel du Ps doit être Macky Sall. Si le Ps ne croit pas au Plan Sénégal émergent, je peux comprendre qu’il l’annonce et qu’il quitte le gouvernement.» Cette déclaration est de Moussa Baldé, coordonnateur des universitaires de l’Alliance pour la république (Apr). Il se prononçait sur l’actualité politique au Sénégal, notamment la posture du Parti socialiste qui multiplie ces derniers temps ses sorties.

Pour expliquer les brouilles avec certains de leurs alliés de la coalition Benno bokk yaakar, l’universitaire rétorque : «En 2012, j’avais dit que la date de péremption de la coalition Benno bokk yaakar, c’est 2016, un an avant la présidentielle. Pour ma part, comme je suis mathématicien, je vais prendre cette question sous l’angle de la logique. La vision de son Excellence le président Macky Sall, qui également est le président de Bby, est matérialisée par le Pse. Alors de mon point de vue il y a deux possibilités. Soit on y croit, soit on n’y croit pas.»

Sur la réduction du mandat, M. Baldé considère que la décision du chef de l’Etat est à saluer : «Je pense que tout citoyen devrait mesurer à sa juste valeur un tel acte de générosité. Je ne sais pas si les gens savent ce que représentent 2 ans de pouvoir. Voilà quelqu’un qui envisage de de renoncer à 730 jours de pouvoirs. Je ne connais pas dans le monde qui a renoncé à autant de de jours de pouvoir obtenu lors d’une élection incontestable. Au lieu de le critiquer, ne vaudrait-il pas mieux l’accompagner dans son idée, en explorant avec lui toutes les voies légales pour qu’il respecte son engagement ? Je suis convaincu qu’aucun des leaders qui le critiquent actuellement n’est capable d’un tel dépassement».

Ousmane Demba Kane

Mercredi 3 Juin 2015 - 14:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter