Si le président Sall ne livre pas ATT à IBK...

La tension diplomatique se précise entre le Sénégal et le Mali. Malgré les assurances du ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba qui précise qu'un tel dossier n'est pas à l'ordre du jour. Le président malien, Ibrahima Boubacar Keïta dit IBK décidé à juger l’ancien président Amadou Toumani Touré pour haute trahison. Ce dernier président ATT en exil à Dakar, le Mali veut son extradition. Faute de quoi, IBK n’exclut pas de bouder le port de Dakar. Ce, au profit de celui de la Mauritanie ou de la Côte d’Ivoire.



Ça chauffe sur l’axe Dakar-Bamako. L’affaire de l’ex-président tchadien Hisséne Habré dans l’air entre le Sénégal et le Mali. La présence d’ATT au Sénégal contre qui l’actuel gouvernement n’exclut pas une procédure judiciaire pour haute trahison dans la crise malienne, ne semble pas plaire au président IBK qui a même annulé son voyage à Dakar.


L’interrogation est soulevée selon le journal "libération" par le fait que le président malien continue d’éviter le Sénégal dans ses déplacements. Par exemple  alors qu’il était annoncé auprès de son homologue sénégalais au sommet des jeunes leaders des Nations Unies la semaine passée mais IBK n’a pas rallié la capitale sénégalaise. Des média maliens affirmaient alors  que c’était pour éviter un tête-à-tête avec Macky Sall. Mieux, éviter d’évoquer le cas Amadou Toumani Touré, l’ex-président malien qui vit à Dakar depuis deux (2).


 


Lundi 20 Janvier 2014 - 10:16




1.Posté par demba_s le 20/01/2014 12:40
on s'en fout, IBK n'a qu'a aller se faire voir ailleurs. Nous on retire nos soldats du Mali.

2.Posté par Yamousa SAMATÉ le 05/12/2015 19:43 (depuis mobile)
ATT dois venir au mali et dire la verité sur l'affaire du Nord Mali !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter