«Si nous voulons briller en Afrique, il faudra… », Ndoffène Fall



«Si nous voulons briller en Afrique, il faudra… », Ndoffène Fall
Après (0-0) à l’aller face à Horoya, l’As Douane a perdu par quatre (4) buts à zéro (0) à domicile, ce dimanche en ligue des champions africaine. Battu (2-1) à l’aller par Nasarawa United Fc, Génération foot s’est fait sortir de la coupe de la confédération à la suite du (0-0) enregistré ce samedi au stade Demba Diop.

 «Qui parle de sport collectif parle d’automatisme, de connaissance du partenaire même si on remplace les éléments qui sont partis par de bons éléments, on n’obtiendra pas le même résultat en si peu de temps. Je crois que c’est sur ce point que nous devons faire des efforts. Si nous voulons briller en Afrique, il faudra qu’on fasse l’effort de garder nos meilleurs éléments entre deux (2) saisons. C’est ça qui permettra peut-être d’avoir le même résultat. En ce qui concerne, Génération foot, je suis convaincu qu’ils ont, vu le contenu auquel nous avons assisté, il y avait de la place pour passer », décortique Ndoffène Fall.
 
Pour le président de la section Football du Jaraaf sur la Rfm, «en Afrique, pour exister, il faut avoir l’habitude de revenir ». Et l’expérience le lui a montré, dit-il. «Ce n’est que comme cela qu’on parvient à mettre en place une équipe compétitive parce que les compétiteurs eux-mêmes vont avoir une idée de la compétition africaine. Il n’y a pas d’autres alternatives ou de solutions, il faut faire comme tous les autres, d’abord faire l’effort de garder ses meilleurs éléments, avoir l’habitude de revenir en Afrique…». 


Lundi 29 Février 2016 - 12:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter