"Si on m'enterre ailleurs qu'à Touba...", El Hadji Diouf



"C'est ma volonté. Je demande à tout le monde de veiller à ce qu'on m'enterre à Touba. Si on m'enterre ailleurs, je me lèverai de ma tombe pour rallier Touba", déclare l'ancien international sénégalais. "C'est grâce à Serigne Touba que j'ai réussi ma vie. Je ne serais jamais ce que je suis aujourd'hui sans lui. Au-delà des prières et autres, Serigne Touba m'a permis de croire à ma condition d'homme noir", explique El Hadji Diouf. Issu d'une famille mouride, le "lion" poursuit qu'à Balacoss (Saint-Louis) où il est né, ses "aïeux étaient les dépositaires des poèmes panégyriques (khaïssades) de Serigne Touba pour le Prophète (PSL)", "chaque année, ils organisaient des chants religieux" en l'honneur du Cheikh" et ses "grands-parents Mor Talla Mbodji et Faguèye Fall étaient parmi les organisateurs du Magal des deux rakkas". Ce, pour El Hadji Diouf de préciser dans "l'Observateur" qu"il n'est pas devenu mouride sur le tard". "Je suis un talibé authentique au service du mouridisme", marque-t-il. 

D'autant plus qu'"il peut une certaine parenté avec la famille de Serigne Touba". "La petite soeur de Serigne Kosso Mbacké, Mame Khouradia Mbacké était l'épouse de mon oncle, Mamadou Mbodji". "D'ailleurs, si on m'a laissé vivre ma passion du football, c'est grâce à Serigne Kosso Mbacké, fils de Serigne Mourtala Mbacké Ibn Khadim Rassoul. Mes grands parents voulaient que je me concentre sur mon apprentissage à la menuiserie mais je quittais tout le temps l'atelier pour aller jouer au football. Un jour mes grands parents s'en sont ouvert au marabout  pour qu'il me convainque de rester à l'atelier mais c'est l'effet contraire qui s'est produit. Il leur a demandé de me laisser jouer au foot, il leur avait même prédit que j'allais devenir un grand footballeur". Entretenant de bonnes relations avec les khalifes, El Hadji Diouf indique que "Serigne Bara était son ami". Ce dernier lui a même offert un pull-over de Serigne Fallou Mbacké. "Il m'a même demander de laisser des recommandations pour qu'on m'enterre avec", souligne-t-il. 


Vendredi 27 Novembre 2015 - 08:53




1.Posté par IBRAHIMAFALL DIT IBOUCAFETOUBA le 27/11/2015 15:36 (depuis mobile)
Commentaire *SERIGNE TOUBA A FAIT DENOUS RE QUE NOUS SOMME.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter