Signature de la déclaration des parties au processus d'Alger : Une "avancée importante", selon la France

La France a salué l'adoption par le Gouvernement du Mali et les groupes politico-militaires du Nord Mali d'une déclaration prévoyant la cessation immédiate de toute forme de violence et réaffirmé son soutien au processus de négociations mené par l'Algérie, a indiqué le porte-parole du Ministère français des Affaires Étrangères, Romain Nadal. M. Nadal a affirmé récemment lors d'un point de presse que cela constituait une "avancée importante pour que les négociations en cours progressent". "Nous appelons l'ensemble des parties à poursuivre les négociations de bonne foi afin de conclure un accord de paix durable", a-t-il souligné.



Lomé, capitale du Togo. DR
Lomé, capitale du Togo. DR

La France a réaffirmé son soutien au processus de négociations mené par l'Algérie, avec l'appui de la facilitation internationale, dont l'aboutissement est "essentiel" pour permettre une stabilisation durable du Mali, a-t-il soutenu. Pour M. Nadal, "aux côtés des autorités maliennes et de ses partenaires présents au Sahel, la France demeure mobilisée dans l'effort de stabilisation" du Mali.
Le dialogue inter-malien regroupant depuis juillet 2014 en Algérie les mouvements politico-militaires de la région nord du Mali et le Gouvernement malien a été couronnée jeudi par la signature d’une Déclaration qualifiée d'"avancée" en terme de mesures de confiance pour impulser les pourparlers qui sont à leur 5è round.
Au bout d'intenses efforts d'une médiation internationale conduite par l'Algérie, qui avait accepté de jouer ce rôle déterminant depuis la phase initiale du dialogue, l'État malien et les mouvements du Nord, grâce à ce nouvel engagement, réaffirment leur adhésion au dialogue inclusif lancé, il y a près de neuf mois, pour le retour de la paix et de la stabilité dans le nord du Mali sur fond de plein respect de l'intégrité territoriale et de l'unité nationale du Mali.

 

Malijet.com

Mardi 24 Février 2015 - 12:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter