Silvio Berlusconi frappé au visage à l'issue d'un meeting

Silvio Berlusconi a reçu un coup de poing au visage, dimanche 13 décembre, à l'issue d'un meeting à Milan. Son agresseur présumé a été arrêté et transféré à la préfecture de police. Il était soigné pour problèmes mentaux depuis dix ans, a annoncé l'agence italienne Ansa.



Silvio Berlusconi frappé au visage à l'issue d'un meeting
Selon les chaînes de télévision citant des témoins, le chef du gouvernement italien, âgé de 73 ans, signait des autographes près de sa voiture quand Massimo Tartaglia, 42 ans, l'a frappé. La police a indiqué qu'il brandissait une statuette en plâtre du "Duomo", la cathédrale de Milan. D'autres témoins disent que l'homme a jeté la statuette sur le "Cavaliere".

"JE VAIS BIEN, JE VAIS BIEN"

Silvio Berlusconi s'est affaissé avant d'être remis sur pied par son entourage, le visage ensanglanté, et hissé dans une voiture. Mais il en est immédiatement ressorti, semblant vouloir montrer qu'il n'était pas gravement blessé. Le président du Conseil italien a ensuite été conduit à l'hôpital San Raffaele, et devrait y rester 24 heures en observation. Il n'a pas perdu connnaissance, mais saignait "abondamment" de la bouche. Une de ses dents était cassée et une autre endommagée, selon des sources médicales citées par l'agence Ansa. "Je vais bien, je vais bien", aurait-il répété en sortant de la salle des urgences alors qu'on le transportait dans sa chambre d'hôpital, selon la même source.

Au début du meeting, Silvio Berlusconi avait été contesté par une dizaine de personnes qui l'avaient conspué et sifflé, le traitant de "bouffon". Le chef du gouvernement a répliqué, lançant "honte à vous" à plusieurs reprises. Une altercation s'est ensuite produite entre ces contestataires et les jeunes membres du service d'ordre du meeting de Silvio Berlusconi, obligeant la police à intervenir. Il n'est pas clair cependant si l'agresseur du chef du gouvernement provenait des rangs de ces contestataires.
Source: Le Monde

Le Monde

Dimanche 13 Décembre 2009 - 19:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter