Singapour: ouverture du procès du trafic de bois de rose de Madagascar



Singapour: ouverture du procès du trafic de bois de rose de Madagascar
Le procès sur l’exportation de 30 000 rondins de bois de rose provenant de Madagascar s’est ouvert à Singapour. La saisie dans ce port, d’une ampleur exceptionnelle, a eu lieu en 2014. La cargaison de bois de rose vaut environ 50 millions de dollars. Cette affaire a déjà été jugée une première fois. L’ancien ministre de l’Environnement Anthelme Ramparany avait d'abord expliqué à la justice de Singapour que l’exportation était légale. Puis l’ancien Premier ministre Jean Ravelonarivo avait démenti. Une cacophonie incompréhensible selon Georg Jaster, juriste de l’AVG, l’Alliance voahary gasy, la plateforme des organisations de la société civile malgache oeuvrant pour l’environnement. Il reproche à l’Etat malgache de se désengager de ce procès alors que chaque année, des sommes faramineuses s'évaporent dans le marché noir du bois de rose. Dans le pays, la coupe, le transport et l'exportation du bois de rose sont censés être interdits par la loi depuis 2010.

Source: RFI.FR


Dimanche 7 Août 2016 - 07:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter