Sit-in au building administratif: les ex-agents de l'ANEJ, du FNPJ et l'AJEB prêts à tout pour...



Les ex-agents de l' Agence Nationale pour l'Emploi des Jeunes (ANEJ), du Fonds National de Promotion de la Jeunesse ( FNPJ), et de l'Agence Nationale pour l'Emploi des Jeunes de la Banlieue (AJEB) dissoutes ont manifesté ce matin devant le bulding administratif. Ce, au moment où se tenait le conseil interministériel sur l’emploi des jeunes présidé par la Première ministre, Aminata Touré. Le mot d'ordre étant " le redéploiement dans d’autres structures de l’Etat et le paiement des arriérés de salaires", ils se disent prêts à y laisser leur vie. 

« Camarade jusqu’a à la mort », « Président non à l’injustice », scandent-ils. A peu prés une centaine, l'objectif est aussi pour eux, que le régime Sall "maintienne leurs emplois au lieu de les supprimer". "Nous nous avons déjà un travail et il ne faut pas qu’on nous empêche de travailler, nos enfants sont menacés d’expulsion » lance le  porte-parole Assane BA. Mais il fallait compter avec la police du plateau intervenu à peu à plus d’un quart d’heure de manifestation pour mettre la holà. N'ayant pas d'autorisation de manifester, les ex-agents sont invités à s'en procurer une avant d'assiéger la rue.   


Vendredi 7 Février 2014 - 13:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter