Situation à l’Assemblée nationale: Abdourahmane Sow et le M23 Cos sonnent la révolte

Abdourahmane Sow et la Cellule d’orientations et stratégie du Mouvement du 23 juin (Cos M23) s’en sont violemment pris au régime de Macky Sall et au M23. C’était lors de leur face-à-face avec la presse cet après-midi. Occasion pour Mr Sow d’appeler le peuple «au réveil».



Situation à l’Assemblée nationale: Abdourahmane Sow et le M23 Cos sonnent la révolte
«Si Macky Sall doit faire attention à quelqu’un, c’est bien à nous qu’il doit faire attention». Ces propos sont d’Abdourahmane Sow, le président de la Commission d’orientation et stratégie du Mouvement du 23 juin (Cos M23) qui se prononçait sur l’interdiction de leur sit-in prévu pour ce samedi, ainsi que sur certains points saillants qui défraient la chronique.

Selon le président du Cos M23, Macky Sall et son régime sont en train d’adopter les mêmes politiques que leur prédécesseur, Me Abdoulaye Wade, ce qui, dans son cas est beaucoup plus grave puisqu’il a rompu «le contrat moral qui le liait à la population». D’où l’indignation de Mr Sow et Cie : «cette lutte qui a coûté la vie à 14 de nos citoyens, Macky Sall n’a pas le droit de la trahir. Et c’est ce qu’il est en train de faire lui et son régime. Nous ne l’accepterons pas», s’est-il écrié.

Plus précisément, le leader de ce mouvement social prend l’exemple de la situation qui prévaut actuellement à l’Assemblée nationale pour étayer ses propos : «la situation dans laquelle se trouve actuellement l’hémicycle, est celle tant décriée par Macky Sall et ses ouailles quand ils étaient dans l’opposition. Là aussi, c’était deux groupes parlementaires qui se disputaient le contrôle de l’Assemblée à travers des lois, et le peuple s’était levé pour dire non. Cette fois-ci, ce sont l’opposition et le pouvoir qui se disputent des postes. Alors, pourquoi le peuple ne se lèverait-il pas pour dire non ? », s’est-t-il interrogé.

S’en prenant au M23 et à certains mouvements sociaux, M. Sow martèle : «nous n’avons jamais revendiqué le compagnonnage avec ce M23, les gens étaient là lors de cette fameuse assemblée générale lorsqu’ils ont transformé le mouvement en association, ils sont sortis dans la presse pour dire merci au président de la République de les financer. Il faut que les populations se réveillent. Comment des gens censés porter leur combat peuvent avoir cette accointance avec le pouvoir au point de le remercier par rapport à des subsides ? Cela porte à réfléchir».

Dans ce combat, Abdourahmane Sow soutient qu’il n’est pas question de reculer : «ceux qui en ont marre de ce combat peuvent aller se ranger derrière le pouvoir. Et si les « Y en a marre » en ont marre de ce combat, ils peuvent aller se ranger derrière le pouvoir, mais, nous, nous avons le temps et le Sénégal en vaut la peine. Alors nous nous battrons pour le pays et tant que Macky Sall ne recule pas, nous le combattrons», conclut-il.

Ousmane Demba Kane

Vendredi 6 Novembre 2015 - 19:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter