Situation à risque à la cité Ousmane Ngom: les habitants battent le macadam et…

Les populations de la cité Ousmane Ngom se sont constituées en collectif afin de s’insurger contre les fils électriques hautes tensions qui passent près de leurs habitations. Et la première action déroulée par ce collectif, était une marche organisée ce matin, pour interpeller les autorités locales et étatiques sur les dangers qu’ils encourent avec cette cohabitation.



Nous, les populations habitants à côté des fils électriques, ne sommes pas en sécurité ». Ce cri du cœur a été lancé par les habitants de la cité Ousmane Ngom, quartier qui abrite la centrale de la Senelec qui avait pris feu, privant des villes du Sénégal, dont sa capitale, d’électricité.

Ce courroux des riverains est suscité par la proximité des fils électriques hautes tensions, qui traversent des zones proches des habitations. Ce qui, selon Ndiaga Diaw, leur porte-parole a déjà fait des victimes.
Mais, le plus effarant, déplore M ; Diaw, c’est que ni les autorités locales, encore moins étatiques ne se sont prononcées sur le sujet malgré les nombreuses interpellations.

Il informe par ailleurs que cette marche est une première action, mais, avertit-il, si les autorités ne réagissent pas, d’autres plans d’actions seront déroulés.

Ousmane Demba Kane

Vendredi 26 Août 2016 - 13:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter