Six ans après la mort de Michael Jackson, le décès de Prince marque la fin d'une époque



Le prince et le roi. Un même terrain de jeu: la pop. Une même obsession: marquer la musique noire en explosant tous les records. Prince et Michael Jackson ont eu des trajectoires souvent parallèles, notamment au cœur des années 80 où les deux musiciens sont simultanément au sommet. "Michael Jackson était l’insider, le pur produit d’une tradition musicale noire, et Prince, l’outsider, le gosse de Minneapolis où à peine 5 % de la population est afro-américaine, celui qui voulait percer" racontait l'écrivain et cinéaste Nelson George dans un documentaire de 2009, Doctor Prince et Mister Jackson.

Les deux stars entretiennent leur rivalité déjà bien orchestrée par leur entourage et les médias. Les chanteurs s'évitent et ne parviendront jamais à travailler ensemble, Jackson et Prince refusant catégoriquement de lâcher à l'autre la direction artistique d'un projet commun.

Une tentative a bien eu lieu dans les années 80 alors que les deux stars sont au sommet. Michael Jackson vient alors de sortir Thriller, l'album qui reste encore aujourd'hui le disque le plus vendu de l'histoire, et Prince signe son plus gros hit, Purple Rain, avec 20 millions de disques vendus l'année de sa sortie. Lorsqu'en 1986, Michael Jackson prépare son comeback avec l'album Bad, il envisage de faire du titre éponyme du disque un duo avec Prince. 

Mais la chanson sortira finalement... en solo. Plusieurs anecdotes racontent que Prince aurait gentiment décliné la proposition du Roi de la Pop en lui signifiant que Bad serait un tube, même sans lui. Pour d'autres, c'est le texte même de la chanson qui aurait agacé le kid. "Your butt is mine" ("Ton cul est le mien") sont les premiers mots de la chanson. "Qui chante ça à qui ?" aurait alors lancé Prince à Michael Jackson, refusant de jouer sur une quelconque ambiguïté entre les deux stars.

Même après la disparition de Michael Jackson, Prince a toujours refusé de s'étendre sur le sujet. En 2009, il coupe même court aux questions du Monde l'interrogeant sur le décès de son rival. "On est toujours triste de perdre quelqu'un qu'on a aimé", avait-il néanmoins glissé.

people.bfmtv.com

Jeudi 21 Avril 2016 - 20:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter