Snobé par Macky Sall depuis son élection : Y’en a marre prépare la révolte

S’il y a un mouvement qui a pris une trêve depuis le 25 mars, c’est bien le mouvement « Y’en a marre ». Aphones depuis le jour du scrutin du second tour, les amis de Fadel Barro surveillent toutefois comme du lait sur le feu tous les faits et gestes posés par le nouveau président de la République ainsi que son gouvernement dirigé par Abdou Mbaye.



Snobé par Macky Sall depuis son élection : Y’en a marre prépare la révolte
Et que tout le monde se détrompe.  Leur calme est annonciateur d’une tempête qui va ravager tout sur son passage, selon le journal « L’As quotidien ». D’ailleurs, selon le même journal, une conférence de presse est programmée dans les prochains jours. Il faut savoir que ça chauffe d’ores et déjà.

Les « yenamarristes » ne digèrent toujours pas d’avoir été zappés lors de la prestation de serment. Pas d’invitation ni un simple coup de fil pour la cérémonie de prestation de serment. Ils (Yenamarristes) ne  comprennent pas que M. Mbaye ait consulté toutes les forces vives de la Nation pour former son gouvernement en occultant royalement Y’en a marre. Comme si on ne les utilisait que pour les combats. Quand il s’agit de réflexions, dorientations…, on les oublie.

En plus ils attendent toujours d’être édifiés sur le sort réservé aux jeunes du mouvement arrêtés les 23 et 27 juin. Egalement, le mouvement attend le récépissé que leur avait promis Macky Sall lors de la visite qu’il leur avait rendue dans leur quartier général.

Tout de même, une Assemblée générale sera convoquée très prochainement pour savoir la conduite à tenir vis-à-vis du nouveau régime en place. 


Samedi 7 Avril 2012 - 14:38




1.Posté par Citoyen ordinaire le 07/04/2012 15:50
J'apprécie beaucoup la générosité des animateurs du mouvement Y en a marre qui se sont délibérément préposés à l'avant-garde du mouvement populaire contre les excès du régime de Wade. Cela ne constitue nullement une caution pour figurer dans l'architecture de l'appareil d'Etat. Si ces jeunes sont représentatifs, ils devraient travailler à déposer une listes aux prochaines élections législatives afin de suivre et d'influencer, si possible, les processus décisionnels du gouvernement au parlement. Les mouvements citoyens qui se précipitent en haut lieu perdre leurs équilibres et finissent part s'écraser. Aussi, retenez bien que l'ère des chantages est révolue avec les Wade. Mon plus grand conseil, c'est de les amener à se déclarer auprès des services compétents du ministère de l'intérieur et définir leurs missions premières et programme afin que le peuple sache un peu plus sur les ambitions et leurs moyens de les poursuivre dans la lettre et l'esprit des lois de la République. Autrement, Y en a marre sera un mouvement d'anarchistes.

2.Posté par Citoyen ordinaire le 07/04/2012 15:52
ERRATUM : J'apprécie beaucoup la générosité des animateurs du mouvement Y en a marre qui se sont délibérément préposés à l'avant-garde du mouvement populaire contre les excès du régime de Wade. Cela ne constitue nullement une caution pour figurer dans l'architecture de l'appareil d'Etat. Si ces jeunes sont représentatifs, ils devraient travailler à déposer une listes aux prochaines élections législatives afin de suivre et d'influencer, si possible, les processus décisionnels du gouvernement au parlement. Les mouvements citoyens qui se précipitent en haut lieu perdent toujours leurs équilibres et finissent part s'écraser. Aussi, retenez bien que l'ère des chantages est révolue avec les Wade. Mon plus grand conseil, c'est de les amener à se déclarer auprès des services compétents du ministère de l'intérieur et définir leurs missions premières et programme afin que le peuple en sache un peu plus sur les ambitions et leurs moyens de les poursuivre dans la lettre et l'esprit des lois de la République. Autrement, Y en a marre sera un mouvement d'anarchistes qui n'ira pas loin.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter