Snobé par le PDS, Aliou Sow sera tout de même à l’accueil en tant que militant et disciple de Wade



Snobé par le PDS, Aliou Sow sera tout de même à l’accueil en tant que militant et disciple de Wade

Tous les chemins mèneront à l’aéroport Léopold Sédar Senghor (LSS) demain mercredi 23 avril 2014, date du retour du président sortant Wade deux ans après sa chute du pouvoir du 25 mars 2012. Même s’il n’a pas été invité pour les festivités, l’ancien responsable du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) aujourd’hui Président du Mouvement des Patriotes pour le Développement (MPD/LIGGEEY), Aliou Sow sera bel et bien à l’accueil ». Ce, en tant que militant, admirateur et disciple de Wade. Même si l’ancien ministre des collectivités locales et de la décentralisation sous l’ancien régime dit n’avoir pas été contacté par ses ex-camarades libéraux qui « n’ont pas estimé nécessaire de l’associer aux festivités envisagées ».
 
 
« Je serai à l’accueil comme je le faisais pour lui en tant que chef de l’Etat en tant que mon leader, mon mentor, mon modèle en politique, je me rendrai à l’aéroport pour être présent à l’accueil. Quant aux festivités envisagées je les ai apprises à travers la presse, le PDS n’a pas estimé nécessaire de m’en parler ni de m’associer à cela. Donc, je ne dois pas perturber ou venir à des choses auxquelles je ne suis pas associée mais quant à l’accueil, personnellement j’y serai » dit Aliou Sow qui poursuit.

 
« Je n’ai jamais cessé de défendre Me Abdoulaye Wade, je le ferai, il est informé de tout ce que je fais. Notre dernière conversation date d’il y a dix (10) jours avant la soutenance de ma thèse de doctorat d’Etat, il fait partie des personnes que j’ai appelées au téléphone pour l’en tenir informer, parler avec lui du sujet de l’intitulé et de mon approche  et solliciter ses prières. Je serai demain à l’aéroport » en tant que militant, admirateur, disciple » car dit-il « Abdoulaye Wade, aujourd’hui a une dimension qui dépasse l’ancrage dans un camp ou dans un clan où la confiscation par un camp ou par un parti , il a une dimension africaine, nationale, je le veux médiateur au niveau mondial, conseiller des pays en difficultés qu’ils soient occidentaux, africains ».


L’ancien ministre sous Wade a en effet dernièrement passé sa thèse de Doctorat d’Etat és Lettres  à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). La thèse portait sur : « Race, droits humains et intégration économique des Noirs en Afrique du Sud : relecture et analyse de l’impact des relations entre dynamiques coloniales et politiques d’apartheid sur la nouvelle nation arc-en-ciel ».


Mardi 22 Avril 2014 - 17:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter