Somalie : remaniement de la sécurité

Les chefs de la police et des services de renseignement ont été licenciés suite à l'attaque du palais présidentiel perpétré par le groupe islamiste al-Shabab, a déclaré le ministre de l'information.



al-Shabab a été chassé de Mogadiscio en 2011 mais a continué ses attaques ciblées
al-Shabab a été chassé de Mogadiscio en 2011 mais a continué ses attaques ciblées

Les autorités ont annoncé que trois des assaillants avaient été tués et qu'un quatrième avait été capturé. L'armée somalienne et les soldats de la Force africaine Amisom ont repoussé les hommes armés après qu'ils ont réussi à s'introduire mardi dans l'enceinte du palais présidentiel.

Le palais présidentiel, vaste complexe fortifié, avait déjà été attaqué en février.

Selon le ministre de l'information Mustafa Dhuhulow, Abdihakim Saaid, le chef de la police ainsi que le chef des services de renseignement, Bashir Gobe, ont immédiatement été remplacés.

Selon al-Shabab, 14 soldats de l'armée nationale auraient été tués lors de l'assaut. La force de l'Union africaine forte de 22 000 hommes lutte contre ce groupe dont la mission est d'établir un état islamique en Somalie.

Source : BBC Afrique
 



Mercredi 9 Juillet 2014 - 14:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter