Sommé de s'expliquer par le Dg de AHS, Cissé Kane Ndao de l'ADER affiche sa détermination



Sommé de s'expliquer par le Dg de AHS, Cissé Kane Ndao de l'ADER affiche sa détermination
«Ce Mardi 23 août, faisant suite à un appel téléphonique d'un huissier, j'ai reçu une sommation interpellative à mon encontre envoyée par Monsieur Cheikh Ahmed Tidiane NDIAYE, ci-devant Directeur général de AHS», informe Cissé Kane Ndao de l’Alliance Démocratique pour la République (ADER) qui est accusé «d'avoir tenu en son endroit ces propos, sans en signaler la source, en se contentant d’indiquer platement, simplement selon les propres termes de la sommation : « qu’on relève à travers un article signé de votre nom les passages suivants » : «Voilà l’homme qui aura réussi à transformer un fleuron de notre économie aéroportuaire en une immense ruche butinée par sa famille, la famille de Cheikh Ndiaye, leurs proches, et Maréme Faye, à travers sa fondation. Une entreprise méthodiquement pillée, et laissée à elle-même, dont le matériel d’exploitation est si vétuste qu’il en est devenu dangereux au point que les cadres qui ont fait recruter leurs proches dans la boîte les font travailler au fret, pour éviter tout contact aux conséquences imprévisibles avec les  avions. AHS est devenu, un danger pour la sécurité aéroportuaire elle-même !»».
 
 Cissé Kane Ndao persiste et signe : «Tout le monde connait le Directeur de AHS installé par Abdoulaye Sylla dont il est le sherpa : Cheikh Ndiaye, un ancien de Menzies qui en fut licencié pour des raisons inavouables connues de tous, avant d’être réhabilité par Abdoulaye Sylla parce que témoin à charge contre Karim Wade, à la CREI. Son père, un  ancien agent d’Air Afrique et sa deuxième femme supervisent les agents  de la société chargée de la sécurité à AHS, Argos,  et gèrent  les intérimaires d’AHS aussi, à travers une société  dénommée Pact, localisée à Ouest foire».

C’est bon de travailler en famille !
«Le marché du nettoyage des cabines,  géré antérieurement par une entreprise dénommée Senka, lui aurait été arraché ; il aurait été confié directement à une société créée pour la circonstance par nos larrons et qui sert de pourvoyeuse d’emplois mise à la disposition de la Fondation Servir le Sénégal, qui y affecterait directement le personnel. Un personnel qui passe contractuel directement, alors que les intérimaires de plus de trois ans y végètent toujours. Dans le cas où ces intérimaires sont contractualisés, au moment de l’embauche, ils sont libérés directement, en violation flagrante des dispositions en vigueur», dénonce-t-il.  
 
Et d’enfoncer le clou : «Tout le monde se rappelle le licenciement abusif des agents contractuels d’AHS invalidé par l’inspecteur régional du travail de l’époque, que Mansour SY avait relevé sans état d’âme, pour faire plaisir à Abdoulaye Sylla, et servir galamment Maréme Faye Sall».

«Par la présente, prenant à témoin l'opinion publique sénégalaise, les autorités socio-religieuses et aussi la communauté internationale», il confirme «(sa) détermination à faire face à cette sommation interpellative, fort de (sa) foi en la justice de (son) pays et fondant (sa) démarche sur le long combat démocratique ayant fait du Sénégal une terre de libertés publiques qui ne doivent jamais être remises en question pour la préservation d'intérêts privés encore moins ceux masquant des conflits d'intérêts dans des cercles de décision du Sénégal».
 
Dans sa déclaration parvenue à Pressafrik.com, il annonce qu’il «reste disponible, avec (ses) avocats, pour apporter tout éclairage sur ce moment dont l'objectif, à (ses) yeux, sera de réaffirmer la liberté et la démocratique comme acquis intangibles de notre pays». 


Mardi 23 Août 2016 - 14:34




1.Posté par Doudou le 23/08/2016 15:00
Macky doit assumer le fait qu'ils arrêtent les opposants de manière arbitraire. Tout est illégal dans çe qu'il fait. Il emprisonné parce qu'il est incompétent, qu'il n'a pas d'arguments. N'importe quel citoyen peut mettre son REGIME en difficulté.
A force d'utiliser la justice, il finit par la décrédibiliser totalement. La justice ne bénéficie plus de la confiance d'aucun sénégalais car une partie est complice du système. macky va emporter avec lui la justice au bord du précipice.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter