Sommet de la Francophonie: Maurice appuie son candidat, Jean Claude de l’Estrac



Sommet de la Francophonie: Maurice appuie son candidat, Jean Claude de l’Estrac
Le président de la République de Maurice, Kailash Purryag, dirigera la délégation mauricienne au Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Francophonie des 29 et 30 novembre prochains à Dakar. Ce XVe Sommet de la Francophonie sera marqué par la désignation du nouveau secrétaire général, fonction à laquelle Jean Claude de l’Estrac est candidat. Sur la route de Dakar où il arrivera le 26 novembre, le candidat mauricien s’arrêtera à Paris où il aura un rendez-vous au Quai d’Orsay.


Le président Purryag rejoindra, le 27 novembre à Dakar, les membres de sa délégation composée notamment du Dr Rashid Beebeejaun, Vice-premier ministre, de Usha Dwarka Canabady, Secrétaire aux Affaires étrangères p.i., de l’ambassadrice Marie-France Roussety, de Roy Bissoondoyal, chargé d’affaires de l’ambassade de Maurice en France, d’Amédée Darga, président d’Enterprise Mauritius et président du Mauritius Africa Business Club et de l’ambassadeur Vijay Makhan, ancien Secrétaire général adjoint de l’Organisation de l’unité africaine et ancien commissaire de l’Union africaine aux Affaires économiques, au Commerce et à l’Industrie. Cette équipe étoffée, comprenant de fins connaisseurs du continent et de la francophonie, aura pour tâche de soutenir la candidature de Maurice au Secrétariat général de la Francophonie.


Dans cette dernière ligne droite, le gouvernement mauricien a souhaité assurer une représentation au plus haut niveau et donner un appui solide au candidat. Il s’agit non seulement de souligner l’importance qu’accorde le pays à la Francophonie mais aussi de démontrer la valeur ajoutée de la candidature mauricienne jusqu’au huis-clos des chefs d’Etat et de gouvernement du dimanche 30 novembre lors duquel sera désigné le successeur d’Abdou Diouf.


Pour l’heure, Jean Claude de l’Estrac figure parmi les favoris. Présentant un programme concret et ambitieux, il est en mesure de s’affirmer comme le candidat de synthèse attendu par une Francophonie attentive aux enjeux de diversités culturelles, soucieuse de démocratie et demandeuse d’une nouvelle dynamique économique. 

 
Equipe de campagne Maurice-Francophonie


Lundi 24 Novembre 2014 - 13:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter