Sommet de la Francophonie à J-4: les exposants du village râlent, Mbagnick Ndiaye tempère



Le Grand Théâtre est entré de plein fouet dans les activités du XVème sommet de Dakar. Il s’est transformé aux couleurs de ce rendez-vous consacré aux sommités du monde francophone. L’enceinte de ce temple de la culture va accueillir le village de la Francophonie. Ce lundi, les exposants sont à pied d’œuvre pour l’installation.  Ce sont des stands à perte de vue qui ont un peu ravit vedette à cette merveille architecturale. Bien que certains ont déjà fini de faire l’aménagement de leurs espacesd'autres sont prêts à accueillir les premiers visiteurs.
 
Sur l’esplanade, c’est ballet des entreprises, des plus grandes aux moins représentatives. L’heure est à la visibilité entre séance d’explication. Du côté des entreprises, on affiche plus ou moins un sourire calme pour le moment. Néanmoins, quelques exposants ont fait état de quelques retards sur l’acquisition des stands. Sur ce point, les plaintes ne manquent pas. « Les organisateurs avaient convenu de nous livrer les stands à 07 heures. Mais voyez, jusqu'à présent, ils font des bricolages », râle un exposant. Non loin, un autre souligne le manque d’électricité. En effet, selon un des responsables de l’organisation, Birane Niang, le problème d’électricité est lié à la SENELEC. Mais, c’est réglé car on a demandé que la zone soit mise hors délestage. Pour ce qui est de la Sécurité, les agents des forces de l’ordre vont prendre le relaie dès que les expositions seront fermées » informe le responsable. 


Le ministre de la Communication et de la Culture, e était de passage sur les lieux pour s’enquérir de la situation. « Les conditions d’installation sont assez correctes. Je pense qu’il n’y a pas de problème. L’optimisme y est. Au départ on avait quelque crainte mais maintenant ça va », selon  Mbagnick Ndiaye. 


Lundi 24 Novembre 2014 - 18:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter