Sommet du G20: Nouvelles manifestations contre le G20

A Londres, les anti G20 ont manifesté ce jeudi 2 avril mais n'ont pas assez mobilisé comme ils avaient pu l'espérer. Quelques perturbations ont eu lieu cependant dans la City. Mais il n'y a pas eu de paralysie de la capitale. Au plus fort de la journée, quelque 500 personnes ont protesté mais il n'y a pas eu d'incident aujourd'hui.



Accrochages entre la police britannique et des opposants au G20 lors des manifestations dans le quartier financier de Londres, le 2 avril 2009.
Accrochages entre la police britannique et des opposants au G20 lors des manifestations dans le quartier financier de Londres, le 2 avril 2009.
« Honte à vous », voilà l’un des slogans qu’on a pu entendre ce jeudi 2 avril lorsque quelque 500 personnes se sont à nouveau retrouvées encerclées par la police anti-émeute. Au départ les participants avaient organisé une marche lente en hommage à un manifestant qui avait succombé à un malaise la veille après plusieurs heures de violentes échauffourées.

Tout se passait dans le calme jusqu’à ce que la police resserre son étau exactement au même endroit que mercredi, au pied de la Banque d’Angleterre. Une tactique qui, en acculant les protestataires, n’a fait que tendre l’atmosphère et provoquer l’exaspération même des plus pacifiques et qui est d’ailleurs de plus en plus contestée.

Ceci dit, dans l’ensemble, cette journée de jeudi s’est avérée beaucoup plus calme et l’essentiel des événements organisés s’est déroulé dans un périmètre très limité, près du centre de conférence du G20. Il faut dire qu’échaudés par les confrontations de la veille, les forces de l’ordre n’ont rien laissé au hasard.

Au total, la police dit avoir arrêté une centaine de personnes et a procédé à des raids très médiatiques contre deux squatts, dans l’espoir de décourager toute vélléité de représailles.
Source:RFI

RFI

Jeudi 2 Avril 2009 - 21:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter