Sonatel : Les travailleurs observent une grève de 48 h pour dire non à l’externalisation

Les travailleurs de la société nationale des télécommunications (Sonatel) observent une grève de 48 heures. Un mouvement de protestation de 48 heures pour dire non à l’externalisation que veut leur « imposer » Orange, actionnaire majoritaire de l’opérateur historique. .



L’intersyndicale des travailleurs de la Sonatel proteste contre la décision d’externalisation des travailleurs, une mesure que veut leur imposer la boite qui subit les pressions de France Telecom, actionnaire de Sonatel Orange.

En assemblée générale hier, le secrétaire général du syndicat des travailleurs de la Sonatel, a souligné que les motifs de la grève « sont de faire face à l’externalisation du cœur de métier du réseau de Sonatel. Comme vous l’avez constaté depuis deux ans, nous ne cessons de déplorer cela. Malheureusement, la direction générale, fait la sourde oreille et est en train de dérouler  l’externalisation de l’exploitation du cœur du réseau, Une externalisation du réseau d’accès que nous ne pouvons pas accepter. Parce que par rapport au code des télécommunications, de même que la convention de concession de Sonatel mais aussi au regard du cahier des charges de Sonatel, cela ne devait pas se faire », souligne t-il sur les ondes de la radio Sud Fm.
 
Et, Babacar Sarr de déplorer l’attitude des autorités « les autorités de ce pays ont croisé les bras, le ministère des Télécommunications qui devait prendre en charge ce problème, n’a rien fait », regrette ce dernier.  

Khadim FALL

Vendredi 19 Février 2016 - 11:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter