Sortie d’Idrissa Seck : Benno Bokk Yaakaar s’indigne.

C’est avec un tollé d’indignations que les membres de Benno bokk yaakaar ont accueilli la proposition du président du Rewmi, Idrissa Seck, de voir se constituer un jury d’honneur pour faire la lumière sur l’affaire dite du «Protocole de Rebeuss». En effet, ils sont tous unanimes à dire que le Sénégal a des institutions qui marchent, et que l’ancien maire de Thiès, n’a qu’à saisir la justice si l’éclaircissement de ce dossier lui tient tellement à cœur.



La proposition d’Idrissa Seck de voir se constituer un jury d’honneur est mal accueillie par Ibrahima Sène. En effet, le membre du Parti de l’indépendance et du travail (Pit) a déclaré que : «Cette proposition est une fuite en avant. Parce que, pour éclaircir toutes les malversations supposées, il y a des institutions habilitées à le faire. S’il a des dossiers sur des gens ou sur des institutions, qu’il s’adresse à l’Ofnac. Mais on n’a pas besoin de réinventer la roue pour ça».

Et Ibrahima Sène de poursuivre : «Il est accusé, il trouve une manière de renvoyer la balle dans cette affaire. Mais cela ne sert à rien du tout. S’il se sent diffamé, il n’a qu’à saisir la justice. On a des institutions pour faire face, plutôt que de réinventer la roue, comme si c’est par la palabre qu’on doit réconcilier les gens dans des dossiers litigieux. Non, si ce sont des dossiers litigieux, la justice est là pour ça».

C’est la même posture qu’adopte Moussa Sarr de la Ligue démocratique (Ld). Ce dernier  est d’avis que les institutions de la République fonctionnent bien et qu’il n’est nul besoin de recourir à un jury d’honneur comme le réclame Idrissa Seck : «Nous sommes un pays organisé, nous avons une République avec des institutions qui fonctionnent. Dans ce cas d’espèce, c’est la justice, notamment le Procureur de la République qui devrait s’autosaisir pour clarifier l’utilisation de tout cet argent qui est manifestement l’argent du contribuable sénégalais».

Revenant à la charge, Ibrahima Sène a soutenu que l’ancien maire de Thiès a les cartes en main pour voir le voile être levé sur cette affaire : «La Justice ne peut pas s’autosaisir. Tant qu’Idrissa Seck ne saisit pas la justice pour laver son honneur, celle-ci ne peut rien faire. Idrissa Seck le sait très bien, mais il fait le mort en pensant que les gens vont oublier. Mais il doit se rendre compte que ça revient tout le temps. Donc, il faut qu’il crève l’abcès une bonne fois pour toute».

Du côté de l’Alliance pour la République (Apr), on assimile cette sortie du président du conseil départemental de Thiès à une façon pour lui de tromper son ennui : «C’est parce qu’il a le temps qu’il s’ennuie. Et comme il s’ennuie, il passe son temps à réfléchir sur des choses qui n’ont rien à voir avec la réalité».

Ousmane Demba Kane

Lundi 18 Juillet 2016 - 10:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter