Sortie d’Idy : En Mauritanie, Macky Sall pique une « colère noire »



Sortie d’Idy : En Mauritanie, Macky Sall pique une « colère noire »
 
 
L’ex-premier ministre, Idrissa Seck, par ailleurs leader du parti « Rewmi » (Le pays, en Wolof), a gagné hier lundi son pari en accordant plus de deux tours d’horloge d’interview à la Rfm. A l’an 1 du tenant de l’actuel pouvoir, « Idy », comme l’appellent ses intimes, ne s’est pas prié pour « sabrer » les gestionnaires de la chose publique. 
 
Une critique qui, selon « L’As », a électrifié l’atmosphère de la cour présidentielle. En Mauritanie où il séjournait hier lundi, Macky Sall est entré dans une colère noire après les propos du président de « Rewmi ». Ceux qui l’ont approché disent qu’il leur rappelait beaucoup Me Wade lorsqu’il piquait une de ses terribles colères face à certaines critiques. Poursuit la même source, dans tous ses états, le premier magistrat du pays s’est défoulé « proprement » sur une personnalité influente de son régime. 
 


Mardi 26 Mars 2013 - 10:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter