Sortie de Barthélémy Dias : Moustapha Diakhaté se pose des questions

La déclaration de Barthélémy Dias à sa sortie de la plénière n’est pas du goût du président du groupe parlementaire Benno bokk yaakaar. En effet Moustapha Diakhaté pense que le responsable socialiste, qui est menacé d’une levée de son immunité commence à changer de discours, lui qui réclamait tout le temps son jugement.



Sortie de Barthélémy Dias : Moustapha Diakhaté se pose des questions
Les propos de Barthélémy Dias faisant allusion à un complot orchestré contre sa personne prennent le président du groupe parlementaire de la majorité au dépourvu. Moustapha Diakhaté soutient en effet que le maire socialiste ne parlait pas ainsi il y a de cela quelques temps,  car c’est lui qui disait à qui voulait l’entendre qu’il voulait être jugé.

« Depuis deux ans, notre collègue a écrit aux députés, de l'Assemblée nationale, bien que c'est irrecevable pour demander la levée de son immunité parlementaire », a déclaré Moustapha Diakhaté.
 
Et c’est pour cela qu’il interpelle l’opinion sur ce changement brusque de discours : «Vous devez vous interroger sur ce changement de discours. On ne peut pas demander la levée de son immunité parlementaire et au moment où cette demande est en train de se réaliser venir véritablement poser un autre débat. Ça pose la question fondamentale de la sincérité de la première lettre », conclut-il.

Ousmane Demba Kane

Mercredi 2 Novembre 2016 - 19:11




1.Posté par Leuk le 02/11/2016 21:13
Levée de l'Immunité parlementaire du député Barthélémy DIAS !
C'est du cinéma !
Le ridicule ne tue plus dans ce Sénégal actuel !

Les questions d'actualité brûlantes qui hantent le sommeil des Sénégalais, c'est autour du binôme (Pétrole, Gaz).

Oh, Chers "Représentants du Peuple", on vous attendez sur le même registre que vos homologues du Burkina Faso qui n'ont pas tardé à mettre en place une Commission Parlementaire pour démasquer certains prédateurs qui ne devaient plus exister au 21e siècle.

Diantre! Qui sont ces gens-là à qui l'on a octroyé des contrats léonins au mépris des sacrifices consentis par la Nation Sénégalaise à travers les âges, par notre Partenaire Stratégique qu'est la France qui a bcp fait dans la formation des élèves et étudiants sénégalais, et dans la recherche d’hydrocarbure aussi, et dans la sécurité aussi ....?

Rien !
Ces gens-là, surgis ex nihilo , et certainement au crépuscule (Timis), doivent dégager ! Ils n'ont aucun mérite !

Ils sont venus, quand tout le monde savait déjà que notre noix de coco contenait bien du jus, et bcp de jus, et qu'il fallait simplement procéder aux derniers actes : percer aux bons endroits avec des instruments adéquats, surtout dans la transparence et l'équité.
Hélas !

NB : Les différentes recherches qui ont précédés depuis 1960, n'ont pas étaient infructueuses, vaines, soldées par des échecs comme aiment tant dire les membres du Gouvernement. Il faut faire le distinguo entre ÉCHEC et RÉSULTAT NÉGATIF.
En effet, ces résultats négatifs par le passé, ont au file du temps permis de circonscrire les zones potentiellement pétrolifère / gazière. Et qui en avait une base de données ? mdrrrr ! Suivez mon regard. Y a eu comme un délit d'initié ! Mais exploité !

Nous exigeons l'arrêt de cette mascarade autour de nos hydrocarbures. Il faut surseoir à tous ces projets nébuleux autour de notre pétrole! Redistribuons les cartes dans la Transparence Totale ! Pour l'intérêt de la Nation toute entière!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter