Sortie des libéraux sur l’incendie de la Medina : Les parlementaires de Bby « sabrent » le Pds



Sortie des libéraux sur l’incendie de la Medina : Les parlementaires de Bby « sabrent » le Pds

A la suite de l’Incendie de la Médina qui a consumé neuf (09) talibés, les libéraux n’avaient pas hésité de « charger » le gouvernement actuel en pointant du doigt la « responsabilité » du pouvoir de Macky Sall. A l’occasion du dernier comité directeur du Pds, ils avaient déclaré qu’ « au lieu de stigmatiser l’éducation religieuse des jeunes ou de condamner les maîtres coraniques et les parents, le gouvernement doit s’interroger sur la place de l’enseignement religieux dans le système scolaire et sur le rôle et la responsabilité des guides religieux dans le domaine ».

Cette déclaration des libéraux n’a pas fait bonne presse au sein du groupe parlementaire Bennoo Bokk Yaakar (Bby). « Les déclarations du Pds, lors de son Comité directeur du vendredi 08 mars 2013, sur la décision du Président Macky Sall et son gouvernement de mettre fin à la honteuse exploitation des enfants par de soi-disant Serigne daaras, sont inacceptables, surtout, venant d’une ancienne majorité qui affiche le bilan le plus laxiste, le plus détestable en matière de lutte contre la mendicité juvénile », rouspètent le président du groupe parlementaire Bby dans les colonnes de « L’Observateur ».

Pour eux, le pouvoir de Me Wade a été « le champion de la démagogie, du populisme et de l’immobilisme ». Sur le plan islamique, la seule action du « Pape du Sopi » a été de tenter « de déconstruire les familles religieuses, de démanteler l’unité des confréries en les opposant les uns aux autres. (…) Le Pds, ou ce qui en reste encore, ferait œuvre utile de reconnaître ses erreurs et participer à l’effort de redressement national ». 


Lundi 11 Mars 2013 - 11:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter