Sortie du territoire de Oumar Sarr : Pourquoi le président Sall ne sanctionne pas le coordonnateur du PDS ?

Interdit de sortie du territoire national, le coordonateur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), Oumar Sarr qui est passé outre la mesure, a rallié par voie maritime la Mauritanie. Pays frontalier d’où il est revenu par les airs, le sourire qui nargue le régime en place. Au moment où les agents en faction à l’Aéroport au moment du « crime » ont été sanctionnés et Codé Mbengue renvoyé de la Direction Générale de la Police Nationale (DGPN) par le président Sall et le général Pathé Seck, ministre de l’Intérieur, le principal concerné, Oumar Sarr n’est toujours pas inquiété. La Communauté des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) est passé par là.



Sortie du territoire de Oumar Sarr : Pourquoi le président Sall ne sanctionne pas le coordonnateur du PDS ?

Hanté par l’arrêt de la CEDEAO qui avait annulé l’interdiction de sortie de territoire servie aux dignitaires libéraux dans le cadre de la traque des biens mal acquis, les autorités judiciaires hésitent à enclencher les sanctions contre Oumar à qui on avait promis l’enfer après sa « balade ».

D’où la vigilance du ministre de la justice, Aminata Touré et du procureur spécial prés de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) Alioune Ndao qui veulent s’entourer de « toutes les garanties de droit pour ne pas commettre une autre faute dans la procédure », livre le journal « L’Observateur » qui met en exergue le dilemme du président Sall » qui « très affecté par les railleries du maire de Dagana » a été invité par certains de ces collaborateurs à « minimiser la suite judiciaire » d’autant plus que le responsable libéral ne cherche qu’à « densifier la colonie » de Karim Wade et Bara Gaye détenus à Rebeuss.



Mercredi 5 Juin 2013 - 11:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter