Soudan du Sud: la rencontre entre les deux camps se fait attendre

Les rivaux du conflit sud-soudanais se trouvent, ce vendredi 9 mai, à Addis-Abeba. C’est, en effet, dans la capitale éthiopienne que le président Salva Kiir pourrait rencontrer son ancien vice-président Riek Machar. Les deux camps s'opposent depuis la mi-décembre, et il pourrait s'agir du tout premier rendez-vous direct depuis le déclenchement des affrontements, mais tout reste encore au conditionnel.



Salva Kiir (g.), le président du Soudan du Sud, aux côtés de Riek Machar (d.), ancien vice-président désormais dissident, en avril 2010 à Bentiu.REUTERS/Goran Tomasevic/Files
Salva Kiir (g.), le président du Soudan du Sud, aux côtés de Riek Machar (d.), ancien vice-président désormais dissident, en avril 2010 à Bentiu.REUTERS/Goran Tomasevic/Files
Les modalités de la rencontre tant attendue entre les deux hommes sont encore floues. D’après le porte-parole de l’opposition armée, Riek Machar et Salva Kiir ne devraient pas se rencontrer directement ce vendredi.
 
Ce matin, l’équipe de Riek Machar a rencontré le Premier ministre éthiopien puisque c’est lui, Hailemariam Desalegn qui a invité les deux leaders sud-soudanais à Addis-Abeba. Son rôle est de planifier les pourparlers entre Riek Machar et Salva Kiir. Il faut dire que beaucoup d’espoir est né de cette rencontre puisque les deux hommes ne se sont plus parlé depuis le début du conflit le 15 décembre.
 
Mais ce matin, les rebelles ont envoyé un message plutôt négatif. Ils rappelaient que les forces gouvernementales attaquent actuellement trois Etats au Soudan du Sud, que le gouvernement est plus dans une posture de guerre que de paix et que finalement, la venue de Salva Kiir n’est pas sérieuse.
Le dialogue commence mal. Le Premier ministre éthiopien joue le rôle de navette entre Riek Machar et Salva Kiir pour que les deux leaders discutent sérieusement.


Source : Rfi.fr


Samedi 10 Mai 2014 - 09:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter