Soudan du Sud: la ville de Malakal aurait été reprise par les rebelles

Au Soudan du sud, les rebelles se sont emparés de Malakal dans l'Etat du Haut Nil, selon plusieurs sources concordantes, tandis que l'armée gouvernementale tente toujours de récupérer la ville de Bor dans l'Etat de Jonglei. Selon les Nations unies, les combats ont fait près de 400 000 déplacés depuis le début de la guerre civile il y a un mois.



L'ONU estiment à 400 000 le nombre de déplacés à travers tout le pays. REUTERS/Andreea Campeanu
L'ONU estiment à 400 000 le nombre de déplacés à travers tout le pays. REUTERS/Andreea Campeanu

Hier, mercredi, des tirs sporadiques ont retenti au nord de l'aéroport de Malakal, situé tout près de la ville qui est tombée quasiment entièrement aux mains de la rébellion, selon plusieurs sources concordantes.
 

Les lignes de téléphonie mobile sont toujours coupées et pour le moment, aucun bilan n'a été donné au niveau de toute la ville. Mais vu l'intensité des combats mardi, il pourrait être lourd. Médecins sans frontières (MSF) a affirmé avoir soigné 116 personnes.
 

Trois morts et des centaines de blessés dans le camp de l'ONU
 

Dans le camp de la mission de l'ONU, qui accueille environ 20 000 personnes, plus d'une centaines de personnes ont été blessées, trois sont mortes et une roquette a atterri dans le camp sans exploser. Les Nations unies estiment désormais le nombre de déplacés à 400 000 à travers le pays, dont des milliers qui ont fui en Ouganda.
 

L'armée tente toujours de reprendre le contrôle de Bor, sans succès pour le moment. Du côté d'Addis Abeba, les négociations entre le gouvernement de Juba et les rebelles pour aboutir à un cessez-le-feu achoppent toujours sur la même question : la libération des onze détenus arrêtés en décembre pour complot contre le président sud-soudanais, Salva Kiir.

Source : Rfi.fr
 



Jeudi 16 Janvier 2014 - 09:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter