Soudan du Sud: les pourparlers de paix à nouveau ajournés

Les pourparlers de paix pour le Soudan du Sud sont toujours dans l'impasse. Ils ont été ajournés, selon l'Igad, l'organisation sous-régionale est-africaine qui assure la médiation. Ils pourraient reprendre à la mi-octobre. Ces négociations entre le camp du président Salva Kiir et celui de son ex-vice-président Riek Machar ont pour but de ramener la paix dans ce pays déchiré par la guerre civile depuis décembre 2013. Elles ont débuté en Ethiopie en janvier et n'ont rien donné de concret jusqu'à présent.



Le président Salva Kiir (g.) et le chef des rebelles Riek Machar (d.), le 9 mai 2014 à Addis-Abeba. REUTERS/Goran Tomasevic
Le président Salva Kiir (g.) et le chef des rebelles Riek Machar (d.), le 9 mai 2014 à Addis-Abeba. REUTERS/Goran Tomasevic

L'organisation est-africaine médiatrice au Soudan du Sud a annoncé, dimanche 5 octobre, une nouvelle suspension des négociations. Les pourparlers avaient repris le 23 septembre 2014. L'Igad espérait alors une entente entre les ennemis sud-soudanais sur un accord de gouvernement d'union nationale.

L'organe de médiation a estimé dans son communiqué que les parties réunies dans ce dialogue se sont retirées pour « mener des consultations ». Les rencontres devraient reprendre le 16 octobre. Toujours selon l'Igad, les progrès ont en tout cas été substantiels lors de cette session de pourparlers, plus que lors d'aucune autre, sans que ne soient révélés plus de détails.

Pourtant, les deux parties rivales n'ont rien concédé sur un éventuel accord de partage du pouvoir, malgré un ultimatum initial expiré le 9 août 2014. Les promesses de cessez-le-feu n'ont par ailleurs jamais été respectées plus de quelques jours.

Selon le Sudan Tribune, les désaccords concerneraient la répartition des pouvoirs dans le prochain gouvernement, notamment sur le poste de Premier ministre. Le camp du président Kiir et ses adversaires rebelles se seraient néanmoins mis d'accord sur le principe de l'adoption d'un système fédéral.

Depuis mi-décembre 2013, la guerre civile au Soudan du Sud a fait des milliers, voire des dizaines de milliers de morts et 1,5 million de déplacés.


Rfi.fr

Lundi 6 Octobre 2014 - 14:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter