Soudan du Sud: qui est Peter Gadet, le rebelle de tous les paradoxes?

Au Soudan du Sud, la situation est toujours préoccupante, même si le président Salva Kiir se dit prêt désormais à discuter « sans conditions » avec son rival Riek Machar. La ville de Bor, elle, est aux mains des rebelles dirigés par Peter Gadet depuis trois jours. Quelle est la menace que pose cet ancien rebelle rallié au régime et qui a maintenant fait à nouveau défection pour mener la révolte à Jonglei ? Retour sur son parcours.



Peter Gadet en 2008. Il était alors major-général au sein de la SPLA. AFP PHOTO/UNMIS/TIM MCKULKA
Peter Gadet en 2008. Il était alors major-général au sein de la SPLA. AFP PHOTO/UNMIS/TIM MCKULKA
Peter Gadet, un Bul Nuer originaire de Mayom dans l'Etat de l'Unité, était un allié-clé de Khartoum pendant la guerre civile entre le Nord et le Sud. Il faisait partie de l'Armée de l'unité du Sud-Soudan, dirigée par Paulino Matiep, avec qui la rupture éclate en 1999.Intégré à la SPLA ainsi que plusieurs milliers de ses hommes, après la déclaration de Juba en 2006, il a tenu plusieurs hauts postes de commandement. En mars 2011, il reprend le maquis pour créer l'Armée de libération sud-soudanaise, puis décide de se rallier à nouveau et signe un accord avec le gouvernement en août 2011.


Paradoxes
 

Avant de faire défection, à nouveau, cette semaine, il commandait la 8e division, dont le siège est à Bor, et avait également été nommé, en 2012, commandant adjoint du désarmement civil dans tout l'Etat de Jonglei.
 

L'homme ne craint pas les paradoxes et a retourné sa veste un nombre incalculable de fois. Tour à tour allié et rival de Riek Machar dans les années 90, de nombreuses sources les disent désormais en train de lutter de concert pour renverser Salva Kiir. Mais, pour le moment, si Riek Machar soutient la rébellion dans les médias, il n'en revendique ni la direction ni n'évoque une alliance formelle avec Peter Gadet.


Dépêche

Samedi 21 Décembre 2013 - 13:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter