Soudan: la femme condamnée à mort va être libérée

Les autorités soudanaises vont libérer une femme qui a été condamnée à mort pour apostasie d’après un responsable du ministère des affaires étrangères.



Meriam Ibrahim a donné naissance à une petite fille en prison en milieu de semaine.
Meriam Ibrahim a donné naissance à une petite fille en prison en milieu de semaine.

D’après cette source, Meriam Ibrahim, qui vient de donner naissance à une petite fille, sera libérée dans quelques jours.

Plus tôt dans la journée, le Premier ministre britannique David Cameron s’est dit révolté par le traitement infligé à Meriam Ibahim, qui a donné naissance à une petite fille dans sa cellule mercredi.

Il a ajouté que le Royaume Uni « continuerait à presser le gouvernement soudanais à agir ».

Meriam Ibrahim, a été élevée par sa mère chrétienne et a épousé un chrétien.

Mais un juge a estimé qu’elle était en fait musulmane comme son père, ce que la jeune femme rejette.

Elle a refusé d’abandonner sa foi chrétienne et a été condamnée à mort par pendaison.

Son mari Daniel Wani lui a rendu visite en prison mercredi, il a déclaré que le bébé et la mère se portaient bien.

Mais il s’est montré inquiet au sujet de son fils de 20 mois qui vit avec sa mère en cellule depuis le mois de février.

« Son attitude a beaucoup changé » a déclaré son père. « Avant c’était un garçon heureux, mais quand j’y suis allé, il m’a juste regardé sans sourire. »

Son mariage avec Meriam Ibahim en 2011 a été annulé et la jeune femme a également été condamnée à 100 coups de fouet pour adultère.


Dépêche

Dimanche 1 Juin 2014 - 03:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter