Souleymane Mboup : le Sénégalais qui a découvert la seconde souche du VIH

Souleymane Mboup est docteur en Bactériologie Virologie et en Pharmacie. Le Professeur est un scientifique sénégalais qui a découvert le VIH-2 (virus d’immunodéficience humaine 2, ndlr).



C’est l’histoire de plusieurs années de recherches, de concert avec plusieurs autres chercheurs. Au milieu des années 80, le professeur Mboup, alors enseignant à la Faculté de Médecine et de Pharmacie de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, apporte aux États-Unis des échantillons de sang prélevé sur des prostituées sénégalaises. Les études du scientifique sénégalais avaient, en effet, révélé que leur sang aurait pu être infecté par un nouveau virus semblable à celui du sida. Phyllis Kanki, professeur agrégé de Pathobiologie à la Harvard School of Public health, réussit à isoler cette nouvelle souche virale du VIH à partir de ces échantillons provenant du Sénégal.

Pourtant, ce n’est qu’en 1994, après une étude de huit ans sur les prostituées sénégalaises porteuses du virus baptisé VIH-2, que le professeur Mboup arrive à déterminer les caractéristiques de la nouvelle souche. Le VIH-2 est moins virulent et moins transmissible que le VIH-1 isolé par Luc Montagnier en 1983. En outre, les travaux du Professeur Mboup lui ont permis de réduire considérablement les coûts des tests de dépistage des infections virales du VIH-1 et du VIH-2, de 25 dollars (14.000 FCFA) à environ 0,30 dollar (175 francs CFA) au Sénégal. Cela a contribué à réduire le taux d’infection du VIH dans son pays.

En Afrique, ce sont environ 6 800 personnes qui sont infectées et 5700 qui meurent du SIDA, chaque jour, selon les statistiques de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) parues en 2013.
source:ecceafrica.com


Dior Niang

Jeudi 22 Octobre 2015 - 12:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter