Soupçon de blanchiment de capitaux: la CENTIF intercepte un chéque de 16 milliards de F CFA



Soupçon de blanchiment de capitaux: la CENTIF intercepte un chéque de 16 milliards de F CFA
Un sénégalais très connu, adorant le luxe et se déclarant « expert financier » employé par un organisme international en poste dans un pays scandinave, est fortement mis en cause pour des faits de blanchissement d’argent  de capitaux à la suite d’une enquête de la Cellule Nationale de Traitement des Informations Financières (CENTIF).

Parallèlement à ses activités, il se déclare gérant d‘une société à responsabilité limitée. Au nom de cette société, il a ouvert un compte dans une banque de la place où il a effectué une opération de versement d’un chèque libellé en devise étrangère d’une contre-valeur d’environ 19 milliards de F CFA.

En l’absence d’informations suffisantes sur les activités de la société et de son dirigeant, et au regard de nombreux doutes sur l’authenticité du chèque, la banque a refusé d’exécuter l’opération avant de déposer une plainte pour faux et usage de faux en écriture privée avant de transmettre une déclaration de soupçons à la CENTIF, informe «Libération ».
 
 
 


Jeudi 28 Août 2014 - 14:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter