Soupçon de corruption contre Massata Diack: les précisions de l'IAAF



L'Association Internationale des Fédérations d'Athlétisme (IAAF) en Anglais, sort de sa réserve sur ce qui est convenu d'appeler l'affaire Massata, du nom du fils de Lamine Diack, patron de l'instance. Publiés hier, agent marketing de l'instance, Massata Diack aurait réclamé cinq (5) millions de dollars au Qatar pour leur régler l'organisation chez eux des mondiaux d'athlétisme. 


C'est ainsi que ce dernier a écrit à l'IAAF pour une suspension, pour assurer sa défense. Précise l'IAAF selon "libération": "Pape Massata Diack a nié recevoir un tel paiement, ni agir de telle manière au nom de l'IAAF". 


Mieux, selon l'IAAF, "The gardian" qui publié lesdits mails, fait référence à des courriers et des documents dont l'IAAF ne connait pas l'existence". Dès lors, "si quelqu'un veut déposer une plainte, il n'a qu'à le faire au niveau de la commission éthique qui dispose de tous les pouvoirs pour mener des enquêtes". 


Samedi 13 Décembre 2014 - 11:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter